Angers SCO renaît, il doit désormais assurer

Capture – Stephane Moulin

Comme on pouvait s’y attendre, Angers a passé deux mois infernaux au cours de la Coupe d’Afrique des Nations, compétition pendant laquelle Stéphane Moulin a tout simplement vu partir ses quatre meilleurs joueurs. Alors qu’il vient d’enchaîner deux succès cruciaux face à Lille (1-2) et Nancy (1-0) pour s’offrir une place de 12e, le SCO est pourtant encore très loin d’avoir assuré son maintien. Voyons quels ingrédients les angevins devront mettre s’ils comptent passer l’été au chaud parmi l’élite.

Un calendrier compliqué

Il n’y a que cinq petits points entre Angers, 12e, et Caen, premier relégable. Un écart important mais loin d’être définitif. Stéphane Moulin le sait : ses hommes devront aller chercher le maintien jusque dans les dernières journées. Déterminants depuis leur retour de la CAN, Diédhiou, Pépé, Toko-Ekambi et Ndoye joueront un rôle important dans cette quête.

Elle sera compliquée par un calendrier marqué par les réceptions consécutives de Monaco, Paris et Lyon en avril. Dantesque. Surtout, le SCO devra encore négocier des déplacements compliqués chez Marseille et Nice…

Si le maintien se joue généralement à 39 points, Angers devra être absolument impérial lors de ses cinq ou six matchs restants réellement à sa portée. Le premier arrive dès ce week-end, à la maison, face à Bastia. Avant dernier avec seulement 23 points au compteur, le club corse ne compte que deux succès loin de son île cette saison, pour un nul et neuf défaites ! Avant de se déplacer à Caen où les Normands joueront eux aussi pour leur survie, la victoire face aux SCB est obligatoire pour le SCO.

Le SCO en statistiques

Les signaux sont tout de même plutôt positifs pour Angers, qui possède par exemple la particularité de n’avoir perdu que 4 de ses 18 matchs disputés à Jean-Bouin face à des équipes classées dans la deuxième partie de tableau depuis la remontée en club, avant l’exercice 2015/2016. Rassurant alors que Bastia, Guingamp et Montpellier sont encore au programme à la maison.

Le goal-average actuel (-11) n’est en revanche pas bon pour ces Angevins qui ne devront pas compter sur cet aspect du classement pour passer devant une formation sur le fil. C’est par exemple moins bien que Lille (-5), Dijon (-8) et même… Bastia (-11) ! Si le SCO prend l’eau face à Paris ou Monaco, il serait bien inspiré de limiter la casse, sous peine de s’en mordre les doigts au soir de l’ultime journée.

(Visited 2 089 times, 1 visits today)

Publié le 21/02/2017

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Angers SCO · Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *

tv10 thumb