« Nous sommes dans une période dramatique » prévient Marc Laffineur

Crédit TB – Le maire d’Avrillé et proche d’Alain Juppé appelle le parti à se rassembler autour de son candidat.

Suite à l’ouragan du « Pénélope Gate » qui entoure le candidat de la droite et du centre et son désir de maintenir sa candidature, le maire d’Avrillé Marc Laffineur a tenu à prendre la parole.

« Nous sommes dans une période dramatique. C’est d’abord un drame pour notre pays. Parce qu’on voit bien que nous n’avons pas de débat à un moment où le monde est dans une très grande incertitude. Tous les pays sont entrain de se réarmer, augmentent leurs dépenses de défense. Où vous avez Trump d’un côté et Poutine de l’autre. Les Français rentrent dans une élection présidentielle où n’ayant pas débat, on ne sait pas très bien comment ils doivent avoir le choix entres les différentes candidats » introduit Marc Laffineur, proche d’Alain Juppé.

Par drame, il parle des récents évènements qui touchent François Fillon, candidat LR pour les présidentielles. De sa chute libre dans les sondages. D’un risque qu’il ne soit pas au second tour.

« C’est un drame démocratique. Parce que je crois que ce drame peut arriver à la disparition d’une famille politique. Et qu’au premier tour, pour la première fois de notre histoire, la droite et le centre peuvent ne pas être qualifiés pour le deuxième tour » alerte-t-il.

« On voit bien la fragilité actuelle » de François Fillon

« C’est enfin un drame humain. Il faut se rassembler et toutes les paroles que les hommes, responsables politiques peuvent avoir doivent être axées sur cette volonté de rassemblement qui est absolument indispensable. On voit bien la fragilité actuellement de notre candidat, François Fillon » ajoute le député de la 7ème circonscription de Maine-et-Loire.

« Je crois que le candidat que l’on devra avoir sera un candidat qui doit pouvoir rassembler notre famille politique, la droite et le centre. Je pense qu’on ne peut pas gagner l’élection présidentielle si on n’est pas capable de rassembler le centre. Voilà les questions que doit se poser notre candidat actuel » explique Marc Laffineur.

« Je n’en veux pas à Alain Juppé »

Ce matin, Alain Juppé avait annoncé lors d’une conférence de presse à 10h30. « Je confirme une bonne fois pour toutes que je ne serai pas candidat à la présidence de la République ». Par rapport à ses proches qui laissaient entendre un possible retour. La réponse a été claire et nette, un choix que regrette Marc Laffineur.

« Moi, j’aurais été très content que tout le monde soit derrière Juppé. Car je pense qu’il a les capacités à rassembler. Mais il a pris une autre décision, je la respecte, je la comprends même si je la regrette » avoue l’ancien 1er vice-président de l’assemblée nationale de 2007 à 2011.

« Je n’en veux pas à Alain Juppé d’avoir renoncé ce matin. Je le comprends parce que si il a fait cette intervention c’est parce qu’il s’est dit que les uns et les autres étaient entrain de se radicaliser » continue Marc Laffineur.

Trouver une solution

« Je n’étais pas hier à la manifestation du Trocadéro car je crois que ce n’est pas comme çela que l’on rassemble les Français. Il y avait une partie de la droite hier mais ce n’était pas le rassemblement que j’aspire » confie Marc Laffineur par rapport à la manifestation de François Fillon qui aurait rassemblé 200 000-300 000 personnes, 40 000 selon les forces de l’ordre.

« On voit bien actuellement que le rassemblement de la droite et du centre n’est pas entrain de se faire. Cela peut se terminer par la disparition du parti » tente d’alerter le maire d’Avrillé.

« C’est à François Fillon, Alain Juppé Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre Raffarin de voir quelle est la meilleure solution pour rassembler tout le monde. Moi je n’ai pas de propositions à faire. Je veux que nos responsables puissent le faire dans le seul pays de l’intérêt de notre pays et du rassemblement » selon le député.

« Les questions qui doivent se poser. Est-ce qu’il a la capacité de rassembler toutes les familles de la droite et du centre ? Est-ce qu’il pourra faire une campagne électorale, où il pourra se faire entendre, qu’il y ait un débat sur le fond, les propositions, l’Europe, le chômage, sur la sécurité, sur le terrorisme, c’est ça ce que les Français veulent. Je crois que c’est très difficile pour lui. Mais encore une fois, c’est une décision qu’il doit prendre. Je suis tout à fait d’accord pour dire que juridiquement cela ne peut pas être bon, c’est à lui de prendre cette décision. » pour le maire d’Avrillé.

Pourtant, Marc Laffineur déclare, « Je pense qu’il n’a pas la capacité de rassembler maintenant ».

« Je ne voterai jamais pour Marine Le Pen »

« Je ne retire pas mon soutien. Je voterai pour le candidat de la droite et du centre. Je ne voterai jamais pour Marine Le Pen. Je ne voterai pas pour Macron parce que je crois qu’il y a de grandes inquiétudes sur sa capacité, son programme aussi avec une grande incertitude. Mais je ne voudrais pas que ma famille politique disparaisse après le 1er tour » assume l’homme politique.

« La bataille, elle est surtout entre Macron et nous. C’est un effet de mode. Dans son électorat, on voit bien qu’il y a beaucoup, beaucoup de gens qui ne sont pas sûrs du tout. Car ils ne connaissent pas bien, sont inquiets aussi. Cet électorat pourrait venir à condition d’avoir quelqu’un capable de rassembler » explique Marc Laffineur.

Dans l’hypothèse d’un second tour entre Marine Le Pen et Macron, le député répond de manière claire. « Cette hypothèse n’arrivera pas ».

Correspondance de Thomas Baritaud

(Visited 1 193 times, 1 visits today)

Publié le 06/03/2017

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

98 − 89 =

tv10 thumb