Grève du 22 mars. Forte mobilisation dans les rues d’Angers.

Credit AM – Les syndicats de fonctionnaires de Maine-et-Loire FO, CGT, CFTC, CFE-CGC, Solidaires manifestent ce matin à Angers. Plusieurs milliers de manifestants mobilisés contre la réforme de la fonction publique. Ils sont rejoints par quelques cheminots, en colère contre la réforme de la SNCF annoncée par le gouvernement.

Les syndicats de fonctionnaires de Maine-et-Loire FO, CGT, CFTC, CFE-CGC, Solidaires manifestent ce matin à Angers. Plusieurs milliers de manifestants mobilisés contre la réforme de la fonction publique. Ils sont rejoints par quelques cheminots, en colère contre la réforme de la SNCF annoncée par le gouvernement.

C’est le premier gros test social du quinquennat pour Emmanuel Macron. Après l’annonce de nombreuses réformes, l’exécutif – confronté à une impopularité grandissante – doit faire face à des manifestations et des grèves dans les transports et la fonction publique. Des perturbations sont prévues sur le réseau ferroviaire, dans les aéroports ou les écoles.

A Angers, Les fonctionnaires sont dans la rue pour défendre le pouvoir d’achat et le statut dans la fonction publique territoriale, hospitalière et d’État. “Le gel de la valeur du point est maintenu, le jour de carence rétabli, l’injuste hausse de la CSG mal compensée, les coupes budgétaires et suppressions d’emplois confirmées”, figurent parmi leurs revendications. “Ces politiques vont venir fortement aggraver une situation où déjà, que ce soit dans les administrations de l’État, dans les hôpitaux publics et dans les collectivités territoriales, on ne compte plus les services fonctionnant dans des conditions dramatiques, sans les moyens nécessaires – qu’ils soient humains ou budgétaires – et dans lesquels les conditions de travail sont détériorées comme jamais.” dénonce l’intersyndicale angevine dans un communiqué.

Côté politique à Gauche on est là , PS en tête , “À travers l’ensemble de ses réformes, le Gouvernement n’affiche qu’une ambition, celle de morceler et d’externaliser notre service public, afin de le fragiliser.” précisent les trois premiers secrétaires fédéraux de l’Anjou.

L’élu communiste Alain Pagano, lui, répond à la Député LREM Stella Dupont qui déclarait ce matin déclare à la presse départementale, vouloir « travailler plus encore avec les partenaires sociaux »… “C’est la nov’langue macronienne qui annonce faire de la concertation en sortant le bazooka des ordonnances. Pour causer sereinement, c’est limite. Niveau cynisme et foutage de gueule, c’est 20/20 ! En vérité la « concertation » sauce Macron, c’est cause toujours pour le fun, j’ai déjà décidé.” dixit Alain Pagano.

Explications de Benjamin Deletang, CGT Santé Césame

 

Publié le 22/03/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Social-citoyenneté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − = 2

tv10 thumb