Terra Botanica refleurit pour 2017

Le parc Terra Botanica

Terra Botanica rouvre ses portes aux visiteurs pour la 8e saison le 8 avril 2017. Les visiteurs pourront ainsi découvrir les changements apportés dans le seul parc végétal en France, et premier site touristique du Maine-et-Loire.

« Un parc de cette importance doit se renouveler tout le temps », selon Christian Gillet, président du Conseil départemental de Maine-et-Loire et du GIP Terra Botanica. Et c’est ainsi que de nouvelles attractions seront proposées pour cette année 2017. Le parc, scientifique et technique, souhaite accentuer le côté ludique. Ainsi, des labos éducatifs ont pu voir le jour au sein du parc. Des classes en pleines natures, pour les 22 000 scolaires prévues (contre 17 000 en 2016). De plus, de nouveaux espaces ont été aménagés pour les jeunes et les très jeunes. Pour les jeunes, ce sont les fermes qui ont été agrandies. Pour les très jeunes, des espaces d’aventures ont vu le jour.

Des outils technologiques

Des petits aménagements ont également été faits. Le parc a vu la naissance d’une multitude de petites zones pour se reposer, notamment pour les gens qui viennent régulièrement. Les visiteurs pourront donc se reposer dans des hamacs mis à leurs dispositions. Pour encore plus accentuer le côté ludique du parc, des outils technologiques sont proposés au public. Le visiteur peut donc gratuitement télécharger une carte du parc, afin de se repérer ou, pour 5 €, obtenir une tablette avec une application ludique. Cette application permet d’être accompagné d’un personnage tout au long de la visite qui donne des défis tout au long du parcours. Une fois le défi accompli, une reconstitution en réalité augmentée de certaines zones du parc est disponible.

C’est aussi notre patrimoine, notre histoire

Terra Botanica a cette année travaillé avec Christophe Dagobert, afin de livré au public des petits films. Un film pourra être visionné au sein d’une grotte en forme d’ogre, transformé en une salle de spectacle pour l’occasion. Ce film aura pour sujet les légendes de l’Anjou. « C’est aussi notre patrimoine, notre histoire ». Un labyrinthe sera ensuite proposé, semé d’énigmes en rapport avec ce que les visiteurs auront pu voir. L’autre film est consacré à Aristide du Petit-Thouars, officier de marine né près de Saumur.

La rose à l’honneur à Terra Botanica

La rose est à l’honneur cette année au parc Terra Botanica ! Au XVe siècle, le Roi René d’Anjou initia la vocation horticole de l’Anjou. Il ramena en terre angevine la plus célèbre des fleurs : la Rose. C’est ce qu’a voulu mettre à l’honneur le parc en proposant aux visiteurs une roseraie. La roseraie de Terra Botanica se renouvelle, pour faire davantage connaître cette histoire et ce savoir-faire local, en créant un partenariat avec les rosiéristes du bassin de Doué-la-Fontaine, premier producteur de plants de rosiers en France. Au total, ce sont 110 variétés de roses (grimpants, lianes, tiges, buisson, pleureurs) et plus de 2000 rosiers, ainsi que 500 nouveaux plants de rosiers et 15 nouvelles variétés.

Terra Botanica est désormais partiellement couvert

Terra Botanica, parc de plein air, mais pas seulement. « Si le temps est avec nous, 2017 devrait être un très grand cru ». Mais pour parer à une météo malheureuse, des espaces couverts ont été créés. 2000 personnes pourront ainsi se mettre à l’abri des intempéries. Notamment des jeux. « Je n’ai qu’un seul vœu, c’est que ça continue ».

Elodie Longépé

(Visited 331 times, 1 visits today)

Publié le 06/04/2017

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Terra Botanica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *

tv10 thumb legislatives thumb