Fil infos:

Angers. Une zone pour protéger l’agriculture et la viticulture en sud Loire

DR

DR

C’est au cœur de la Communauté des Communes Loire Aubance à Juigné sur Loire, que s’est tenu cette après-midi la réunion concernant la zone agricole protégée (ZAP) sud-Loire, préservant certains espaces de valeur de l’urbanisation, et qui après de longues démarches et conversations, se concrétise enfin.

Crée le 21 mars 2014, elle est la deuxième ZAP approuvée en Maine et Loire et s’étend sur 3 communes (Murs Erigné, Juigné-sur-Loire et St Melaine-sur-Aubance), couvrants au total 235ha d’un seul tenant, dont 200 plantés en vigne. Elle protège ainsi durablement les terroirs sous pressions, avant tout foncières, et notamment les 3 terroirs AOC d’Anjou, Anjou Village Brissac et Coteaux de l’Aubance.

Cette zone de protection présente ainsi trois enjeux majeurs, qui sont, économique, protection du paysage, qu’il soit planté ou non, le paysage d’Anjou est soumis à de forts questionnements quant à sa pérennité face à l’avancer toujours plus grande de l’urbanisme, qui représente le troisième et dernier enjeu majeur de la ZAP sud-Loire, la lutte contre l’étalement urbain. Les villes ne pourront ainsi plus s’étendre que dans la continuité de l’agglomération, préservant ainsi le paysage et le terroir unique et non-transférable, et engageant des actions comme les pôles métropolitains ou les zones d’activité, offrant des espaces de travail et des habitats plus économes en foncier.

Ces enjeux sont de taille pour la région, qui compte beaucoup sur le tourisme viticole, car comme l’affirment fièrement les professionnels de l’œnotourisme de la région, et le Comité Départemental du Tourisme, « On vient avant tout en Maine-et-Loire pour visiter son vignoble », renforçant l’intérêt et l’importance de cette démarche de protection de la zone. Cette protection permet ainsi aux viticulteurs en place et du futur, de s’étendre ou s’installer en toute sécurité et sérénité, car la création d’un vignoble est un travail dur et un investissement sur plusieurs générations, et la région tient à le protéger, montrant une fois encore, sont amour pour le vin et le terroir.

Nicolas Maffre 

 

2 Réponses à Angers. Une zone pour protéger l’agriculture et la viticulture en sud Loire

  1. Pingback: Un vignoble protégé | Le Vin et +...

  2. Pingback: Une zone pour protéger l’agricultu...

Vos réactions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− deux = 1

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>