Projet de loi Agriculture et Alimentation »Le compte n’y est pas » pour les Agriculteurs de Maine-et-Loire.

Credit FDSEA 49 – Projet de loi Agriculture et Alimentation »Le compte n’y est pas » pour les Agriculteurs de Maine-et-Loire.

Loi issue des Etats généraux de l’alimentation : Pour la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de Maine-et-Loire, le compte n’y est pas ! Aussi aujourd’hui, ils rencontraient les députés de la majorité présidentielle, Denis Massiglia, Philippe Bolo et Mathieu Orphelin pour un échange autour de ce projet de loi.

Le projet de loi sur l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable est en cours de discussion à l’assemblée nationale.

Un projet de loi avec plus de 2000 amendements déposés.

Le projet de loi qui sera soumis à l’examen des députés en séance publique à compter du 22 mai prochain « est très loin de son objectif premier qui était de permettre une plus juste répartition de la valeur, et donc un juste prix payé aux agriculteurs. » estiment les syndicats. Pour les agriculteurs angevins, c’est clair « pas de prix, mais des contraintes supplémentaires et charges nouvelles, et moins de protection de nos activités. » expliquent-ils.

En rencontrant les députés de la majorité présidentielle « Nous attendons en effet de nos représentants à l’assemblée nationale qu’ils soutiennent les intérêts des ligériens, et non qu’ils suivent une ligne gouvernementale sans sourciller. »

Pour sa part dernièrement dans un communiqué, le Député Mathieu Orphelin, notait dans ce projet de loi « des avancées importantes confirmées ! ». Pour autant il avait souhaité revenir lors de l’examen en séance à partir du 22 mai, sur les questions autour de la programmation de la fin du glyphosate et le déploiement de ses alternatives, ou encore la généralisation du doggy-bag dans les restaurants. Il avait aussi émis avec d’autres en commission des affaires économiques plusieurs demandes comme 20% de bio et 50% de label dans la restauration collective avant 2022 ou encore un objectif de 15 % de surfaces en bio d’ici 2022 ….

Publié le 14/05/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 6

tv10 thumb