L’art s’invite dans les rues d’Angers avec « échappées d’art »

L’art s’invite dans les rues d’Angers avec Échappées d’art

L’art, et plus particulièrement l’art contemporain, s’invite dans les rues d’Angers du 17 mai au 17 septembre avec la 2e édition d’Echappées d’Art !

Échappées d’art, dont l’idée est sortie de l’esprit des services de la culture de la ville d’Angers, a trois volontés : dynamiser l’espace public, soutenir la création artistique, et rendre l’art contemporain accessible à tous afin de développer la curiosité des Angevins et des visiteurs d’Angers à l’égard de l’art, mais aussi de notre environnement.
Ces œuvres d’art vont permettre d’attirer les regards des passants sur certaines rues qui, soyons francs, ne sont plus tellement regardées, telles que la rue Cordelle où l’artiste Hobz, originaire de Paris, a posé ses bombes de peintures afin de peindre une œuvre au titre simple, mais efficace : Les passants de la rue Cordelle.

Échappées d’Art va permettre de présenter des œuvres monumentales réalisées par les artistes Okuda, ADI, Hobz, et Vhils, mais aussi des œuvres de musées sur des supports divers tels que des panneaux d’affichages rue David d’Angers et rue Plantagenêt, mais aussi sur les vitrines des Galeries Lafayette ainsi que sur les vitrines du nouveau Eram (anciennement Tati), et encore bien d’autres magasins où l’ont retrouvera des œuvres de différents artistes tels que Tremblay ou Fragonard. Les rames du tramway vont quant à elles se parer d’une représentation de la tenture de l’Apocalypse dont l’originale est présentée au château d’Angers.

Les artistes ont répondu à un appel à projets mis en place par la ville d’Angers afin de mettre en avant leurs idées. Les œuvres ont ensuite été soumises aux votes des habitants des rues où s’exposent les créations, même si la décision finale revenait à la ville d’Angers.
Ainsi, 10 offres ont été reçues pour la rue Cordelle et 40 pour la rue St Julien dont l’œuvre sélectionnée rappelle les soirées mondaines de la rue St Julien, et qui a été réalisée en 7 jours par Arthur Louis Ignoré, surnommé ALI.
L’œuvre de Okuda, que l’on retrouve à la placette St-Aubin, sera quant à elle terminée mercredi soir. Cette œuvre, fortement colorée, apportera une touche de gaieté à une rue qui mérite d’être mise en valeur.

Toutes ces œuvres ne sont qu’éphémères et sont destinées à disparaitre, aussi belles soit-elles, pour laisser la place à de nouvelles créations. Donc n’attendez pas pour venir découvrir ces œuvres somptueuses à travers un parcours commenté par un médiateur culturel qui vous fera déambuler dans la ville à la découverte des œuvres d’art et des démarches des artistes.

Pour profiter de ce parcours commenté, gratuit sur réservation, il faudra se rendre à la Placette Saint-Aubin où se trouve l’œuvre d’Okuda aux dates suivantes :
– Dimanche 21 mai à 15h30
– Dimanche 18 juin à 15h30
– Jeudi 27 juillet à 14h
– Jeudi 10 août à 14h
– Dimanche 17 septembre à 15h30
Et n’oubliez pas « L’art est comme la nature, il est toujours beau. », George Sand.

GALLON Morgan.

(Visited 1 230 times, 1 visits today)

Publié le 16/05/2017

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

49 − = 47

tv10 thumb