Portrait: Sophie Sarramito, candidate sur la 4ème circonscription de Maine et Loire

Sophie Sarramito (et son suppléant), est candidate sur la 4ème circonscription de Maine et Loire

Sophie SARAMITO, née à Saumur en 1964. Mariée et mère de deux « grands » enfants de 19 et 23 ans. J’ai longtemps travaillé dans le secteur de la formation pour adultes et suis aujourd’hui dans le domaine de la formation des élus et des professionnels, notamment auprès de l’Union nationale des CCASS. Très investie dans la vie saumuroise, j’ai été 1e adjointe à la ville de Saumur et Vice-Présidente de la Communauté d’agglomération de 2001 à 2008.

Depuis 2004, je suis Conseillère régionale des Pays de la Loire. Et, depuis 2010, je me suis vue confier la Présidence du Comité régional du Tourisme. La région des Pays de la Loire a beaucoup d’atouts sur le plan touristique. Aux élus d’appuyer et de soutenir les initiatives qui promeuvent notre territoire.

Philippe CESBRON, habitant de Rablay-sur-Layon, m’accompagne sur cette campagne. Vigneron en agriculture biologique, militant écologiste et pacifiste, Président d’un groupement d’employeurs, son engagement et son expertise nous permettent de travailler efficacement, en complémentarité.

Pourquoi vous présentez-vous aux legislatives 2012 en Maine et Loire ?

Je suis née sur cette circonscription. J’y ai grandi. Mes engagements associatifs et politiques ont toujours pris forme dans ce grand territoire qu’est le Sud-saumurois. Aujourd’hui, je souhaite que ma circonscription prenne le train des réformes qui vont être menées par le Gouvernement Ayrault. Trop souvent, ce territoire a été délaissé par les politiques nationales. Il faut que cela cesse et que soit portées, ici comme ailleurs, les valeurs d’égalité, de solidarité et de justice sociale.

Avec Philippe CESBRON, nous souhaitons apporter des solutions aux difficultés rencontrées quotidiennement par nos concitoyens. Nous souhaitons traiter des questions d’emploi, de logement, de scolarisation, de santé. Voilà les sujets qui intéressent les électeurs. Voilà ce à quoi il faut s’atteler.

comment comptez-vous vous démarquer des autres candidats ?

La campagne officielle des élections législatives est très courte. Elle ne permet pas toujours de répondre à l’ensemble des sollicitations. Cependant, au-delà du projet que nous portons et défendons Philippe et moi, je suis fière de penser que nous bénéficions d’un bilan positif sur le territoire. À titre personnelle, je me suis battue pour la défense de formations qualifiantes pour les jeunes, pour la défense des filières locales, comme les rosiéristes, à Doué. Les électeurs ont besoin d’être certains que leur députée ira au front, défendra son territoire. Il ne suffit pas de siéger à Paris pour être un élu efficace, il faut aller au devant des dossiers et de nos concitoyens. Je m’y engage.

Quelle sera la première mesure au niveau de votre circonscription que vous défendrez au Parlement une fois élue ?

Une fois élue, je ferai en sorte que des mesures d’urgence soient prises pour accompagner le territoire du grand saumurois sur les questions de l’emploi et du développement économique, le taux de chômage ce de ce secteur étant le plus haut du département et de la région des Pays de la Loire.

Des ententes ou des alliances sont-elles envisageables au second tour selon les résultats du premier?

Soyons patients. Nous n’en sommes qu’au premier tour. L’enjeu est de frapper fort au le dimanche 10 juin pour se donner toutes les chances de transformer l’essai au soir du 17 juin. Nous discuterons évidemment avec toutes celles et ceux qui partagent nos valeurs et qui souhaitent faire de la politique autrement, en privilégiant l’écoute, le dialogue social, en rendant régulièrement des comptes aux élus locaux et aux électeurs.

Si vous êtes élu, à qui allez-vous rendre visite en premier lieu sur votre circonscription?

J’irai rendre visite aux représentants des parents d’élèves des écoles pour rapidement nous mettre en capacité d’agir sur les postes RASED et sur les écoles dont les situations seront critiques pour la rentrée 2012.

Un souvenir, un lieu, une personne que vous affectionnez en rapport avec votre circonscription ?

Ma circonscription est idéale pour qui aime randonner ou, comme c’est mon cas, pratiquer le V.T.T. Les paysages y sont magnifiques, les vignobles agréables à traverser mais suffisamment escarpés pour compliquer la tâche. Un peu comme en politique finalement…

Pour nous contacter :

02 41 40 28 42 – 07 86 35 83 55

contact@saramito2012.fr

Sophie Sarramito est candidate sur la 4ème circonscription de Maine et Loire sous l’étiquette Parti socialiste

Les 78 candidats aux législatives 2012 en Maine et Loire

(Visited 203 times, 1 visits today)

Publié le 07/06/2012

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Edition · Le portrait · Politique · Saumur · Vie locale

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *

tv10 thumb legislatives thumb