Évacuation des squats de l’agglomération d’Angers. Réaction des collectifs œuvrant auprès des familles.

Capture Facebook

Suite au communiqué de presse de la Préfecture de Maine-et-Loire sur l’évacuation des trois squats de l’agglomération angevine, les différents collectifs œuvrant auprès des familles ont souhaité réagir.

« Nous, collectifs de militants soutenant les ancien-ne-s habitant-e-s des squats sus-cités de l’agglomération angevine, souhaitons apporter des rectifications concernant les éléments mis en avant dans cet article par la préfecture de Maine-et-Loire.

Tout d’abord, c’est bien une centaine de personnes sans-abris qui a été mise à la rue mardi, suite à l’évacuation de ces trois réquisitions, sans autre solution de relogement. Nous rappelons que le seul centre d’hébergement d’urgence de l’agglomération dispose en tout et pour tout de 63 places, déjà saturées toutes les nuits.

D’autre part, la préfecture évoque des conditions de vie « insalubres », au Chêne-Vert notamment. Ce bâtiment, vide depuis seulement un an, hébergeait jusqu’en juin 2016 les Pompiers de la caserne attenante et leurs familles ! De plus, le bâtiment a toujours été alimenté en eau et électricité.

Concernant « l’accompagnement social » dont la préfecture assure que les habitant-e-s du Chêne-Vert et des autres squats bénéficient : Qu’en est-il ? Toutes ces familles dorment actuellement à la rue (comme l’atteste un article de Ouest-France du 13/07), sans autre accompagnement que celui effectué par les militants du Collectif de soutien aux sans-papiers (CSSP), du Collectif de syndicalistes pour l’entr’aide et la solidarité (CSSEA) et de l’Association des Jeunes de la Roseraie (AJR). Lors de l’évacuation du Chêne-Vert, les militants sur place ont d’ailleurs constaté qu’aucune évaluation sociale n’avait été faite par les pouvoirs publics. »

(Visited 1 232 times, 1 visits today)

Publié le 14/07/2017

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Citoyenneté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 + = 35

tv10 thumb