Fermeture de Biopôle Angers : « gâchis et recul environnemental » selon Europe Ecologie.

Fermeture de Biopôle Angers : "gâchis et recul environnemental" selon Europe Ecologie.

Fermeture de Biopôle Angers : « gâchis et recul environnemental » selon Europe Ecologie.

Notre agglomération trie moins qu’avant et l’annonce du versement de 6,3 millions d’€ par Vinci démontre sa part de responsabilité au regard des problèmes que connaissait l’équipement.

Oui c’est vrai, Biopôle était critiquable sous plusieurs aspects. Les problèmes d’odeurs étaient intenables pour le personnel et les riverains. Problème dont la responsabilité du constructeur est désormais établie. Il faut reconnaître aussi que le procédé industriel ne permet pas d’obtenir une qualité de compost satisfaisante avec la présence de micro-plastiques.
Etait-ce une raison pour tout arrêter ? Non, certainement pas. Il faut d’abord se souvenir que le choix fait en 2005 était de trouver une alternative au tout-incinération, ce qui était déjà un premier progrès. L’ambition était ensuite celle d’un recyclage maximal des déchets avec une politique de réduction à la source, de sensibilisation et de valorisation maximale. Il ne faut pas oublier que Biopôle permettait de détourner également les plastiques et les métaux qui n’avaient pas été triés par les particuliers. Ce qui bien sûr n’existe plus aujourd’hui. retour à la case départ, au tout-incinération.

Aux seules considérations économiques, les écologistes ont dès 2014 indiqué qu’il fallait mettre en place une collecte séparée des déchets organiques pour produire un compost de qualité et poursuivre la méthanisation. Le gisement sur un bassin de vie de plus de 300 000 habitants est considérable. Ce type de collecte fonctionne très bien, notamment à Lorient. D’ailleurs, et ce n’est pas neutre ici, toutes les collectivités devront le faire d’ici 2025. Un élément qui n’a jamais été repris à l’heure de la fermeture de Biopôle.

Oui l’abandon de Biopôle est un gâchis écologique pour notre territoire. Certes aujourd’hui l’habillage médiatique est habile sur le réaménagement annoncé du site. Il y a la mise en service d’un centre de tri des recyclables. Une activité concurrente d’ailleurs d’un service déjà existant sur le Pays d’Angers… La future venue d’une entreprise de traitement des biodéchets. C’est en fait revenir à ce que faisait mal mais faisait tout de même Biopôle avant…Pourquoi? Sûrement parce que ce sera obligatoire à l’horizon 2025.

Rien n’empêchait la poursuite de l’activité de Biopôle qui aurait toujours eu le mérite d’effectuer un second tri et de stabiliser les déchets avant mise en décharge et enfouissement. C’est le cas de nombreux centres de tri mécano-biologique en Allemagne. Rien n’empêchait d’y ajouter une collecte séparée de l’ensemble des déchets organiques comme à Lorient.
La logique financière a donc prévalu sur la volonté environnementale en régression aujourd’hui. Biopôle a été l’épouvantail d’un maire-président qui avait besoin d’allumer des contre-feux pour mettre en arrière-plan ses errements à la tête du département, au mépris de l’intérêt général et de l’environnement.

Romain Laveau, secrétaire départemental EELV
Estelle Lemoine-Maulny, élue communautaire Angers Loire Métropole

(Visited 898 times, 1 visits today)

Publié le 11/09/2016

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
La tribune du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 89 = 96

tv10 thumb