Beaucoup de monde pour les Journées Européennes du Patrimoine à Angers.

Credit ALM -Beaucoup de monde pour les Journées Européennes du Patrimoine à Angers.

Plus jeune, amateur d’animations et de nouveautés, le public des Journées Européennes du Patrimoine évolue. À Angers et dans sa communauté urbaine, le thème « jeunesse et patrimoine » était décliné en plus de 130 visites et de nombreuses animations. La Murder Party du service Ville d’art et d’histoire et l’utilisation des nouvelles technologies comme outils de médiation ont grandement participé au succès de cette 34e édition. Tout comme les ateliers taillés sur mesure pour un public familial.

La Ville d’Angers peut se prévaloir d’une fréquentation soutenue cette année malgré des conditions météorologiques défavorables. Près de 85 000 visiteurs ont été recensés dans les différents lieux de visites et d’animation.

Ludique et jeune
La Murder party, un Cluedo grandeur nature, a séduit 650 participants dont près de deux-tiers sont âgés de 18 à 30 ans. Si l’on comptabilise l’ensemble des animations proposées, près de 6 000 personnes ont plébiscité la découverte active du patrimoine angevin lors du week-end.

Une approche multimédia
Côté nouvelle technologie, plus de 4000 visiteurs se sont immergés dans les lieux cachés et insolites d’Angers à l’aide de casques de réalité virtuelle à l’abbaye du Ronceray. Avec un réel succès auprès des adolescents de 14 à 18 ans.

Château d’Angers, Grand Théâtre et Greniers Saint-Jean en vedette
Les habituels fleurons du patrimoine angevin attirent toujours. Les Musées d’Angers ont réuni plus de 16 000 visiteurs. Le Musée Jean-Lurçat et de la tapisserie contemporaine s’est arrogé les faveurs du public avec quelque 5 117 visites grâce notamment à la triennale des Mini-textiles.
Le château fait figure de valeur sûre. Avec près 8000 entrées, il devance le Grand Théâtre (6772 visiteurs) et les Greniers Saint-Jean (5 281 visiteurs) pour les incontournables.

Sur le territoire de la communauté urbaine, plus de 21 000 visites ont été enregistrées. Les sites ont davantage attiré un public familial, enchanté de l’offre d’animations à destination des enfants.

Bunkers et châteaux
Cette année, près de 3000 curieux ont fouillé la mémoire des bunkers du parc de Pignerolle.
Les châteaux attirent toujours la foule : le Plessis-Bourré, le Plessis-Macé, le château de la Perrière à Avrillé affichent une fréquentation soutenue. Les balades fluviales rencontrent elles aussi le même succès.

Des animations familiales
Les animations ont été plébiscitées par les famille. Le musée de l’Ardoise (Trélazé) proposait au plus de 12 ans de s’initier à la fente. Tandis que de nombreux enfants ont façonné leurs premières poteries à l’Atelier du Grand large des Ponts-de-Cé.

 

(Visited 296 times, 1 visits today)

Publié le 19/09/2017

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + = 7

tv10 thumb