« La Mélodie des Mets Locaux », le 22 septembre dans toutes les bonnes cantines d’Angers!

Credit Ville d'Angers - David Gelineau, Benoit Pilet et Maxence Henry.

Credit Ville d’Angers – David Gelineau, Benoit Pilet et Maxence Henry.

L’EPARC participe cette année à la manifestation nationale « La Mélodie des Mets Locaux », en partenariat avec Agores (association des responsables de restauration collective). A Angers, les 12 000 repas servis quotidiennement par l’EPARC ainsi que les 2 000 repas servis chaque jour par le CCAS dans l’ensemble des restaurants scolaires, les établissements spécialisés ou en portage à domicile sont constitués uniquement d’aliments issus de la production locale.

« Ce principe d’exigence dans la qualité nutritionnelle des repas servis aux enfants engage toute une chaîne de production locale derrière nous. Le producteur s’engage à livrer des produits de qualité. Pour répondre aux fortes quantités demandées, il doit s’entourer de plusieurs autres acteurs. C’est ainsi que l’association des Éleveurs des Vallées Angevines, en lien avec nos partenaires Sodexo et la Chambre d’Agriculture de Maine-et-Loire, se sont entourés de la société Achille Bertrand et de la Socopa pour découper et conditionner la viande. Une relation gagnant-gagnant pour nos petits consommateurs, nos éleveurs et tout le territoire » explique Benoît PILET, Adjoint au Maire de la Ville d’Angers et Président de l’EPARC.

Pendant que les écoliers dégusteront du sauté de bœuf des Basses Vallées Angevines, les seniors pourront savourer cette même viande cuisinée aux carottes. Et si le menu 100% local reste une initiative ponctuelle, c’est tout au long de l’année que l’EPARC et le service restauration du CCAS favorisent les circuits courts.

« Comme l’EPARC, le restaurant du CCAS a décidé de s’approvisionner auprès de la filière locale et biologique. C’est donc naturellement que les deux restaurants se sont rapprochés en 2011 pour travailler main dans la main au travers d’un groupement de commandes. En 2016, la volonté d’un approvisionnement local a été réaffirmé conjointement entre l’EPARC et le CCAS avec notamment l’achat de viande de bœuf des Basses Vallées Angevines », précise Maxence HENRY, Adjoint au Maire en charge des personnes âgées et Vice-Président du CCAS.

Pour l’EPARC et le CCAS, c’est un véritable partenariat qui se noue avec les producteurs. Une formule qui permet de contribuer au développement économique local, de réduire les impacts environnementaux liés au transport des aliments, de valoriser le patrimoine culinaire local et de valoriser le savoir-faire régional.

En 2016, la volonté d’un approvisionnement local a été réaffirmé conjointement entre l’EPARC et le CCAS avec notamment l’achat de viande de bœuf des Basses Vallées Angevines. « Elevé dans le respect d’un milieu naturel exceptionnel selon des méthodes traditionnelles, le Bœuf des Vallées Angevines est une viande de qualité qui met en valeur tout un patrimoine et une économie locale », conclut David GELINEAU, éleveur et président de l’association des Eleveurs des Vallées Angevines.

(Visited 198 times, 1 visits today)

Publié le 22/09/2016

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =

tv10 thumb