Angers

Weather Forecast

6° C
Ciel dégagé

Ils imaginent l’avenir du site de la zone d’activité de Saint-Serge à Angers.

Crédit Sari Solenne (Fr), Architecte Urbaniste, Pierric Amella (Fr), Architecte Urbaniste, Florian Camani (Fr), Architecte Urbaniste et de Mathilde Luguet (Fr), Architecte Urbaniste. La carte du projet « Positive Loops »

Dans le cadre d’un concours Européen des jeunes architectes et urbanistes ont planché sur un projet autour du site Saint Serge Nord – Boulevard Ramon « Zone d’activité versus ville active » à Angers et son devenir. Sur 24 projets reçus, c’est le projet « Positive loops » qui l’a emporté. Une réflexion qui pourrait servir au maire d’Angers pour le devenir du site.

Europan est un concours d’idées d’architecture et d’urbanisme organisé tous les deux ans dans une vingtaine de pays européens autour d’un thème, d’un règlement et d’objectifs communs, sur des sites concrets proposés par les collectivités territoriales et leurs partenaires.

Ce concours s’adresse aux jeunes professionnels européens – architectes, urbanistes, paysagistes – de moins de 40 ans, associés à des équipes pluridisciplinaires. Il peut être suivi d’expérimentations et de réalisations sur les sites de projets.

Sur les 24 projet reçus pour la ville d’Angers, « Positive loops » est le lauréat lauréat : le projet s’est démarqué par une stratégie de développement durable à partir de « boucles de valeurs positives » qui intensifient et diversifient progressivement les usages. Le groupe était formé de Sari Solenne (Fr), Architecte Urbaniste, Pierric Amella (Fr), Architecte Urbaniste, Florian Camani (Fr), Architecte Urbaniste et de Mathilde Luguet (Fr), Architecte Urbaniste.

Une méthode reproductible pour un urbanisme circulaire

Que faire d’une zone économique vieillissante à proximité du centre d’Angers, de l’autoroute et de la Maine ?

“L’affirmation de la vocation économique et productive autour du boulevard Ramon impulse un nouveau regard sur le devenir du secteur St Serge élargi. Face aux défis climatiques et énergétiques, nous proposons une approche durable de la ville, inspirée de l’économie circulaire, qui passe de processus économiques linéaires à des processus circulaires qui s’auto alimentent. Notre objectif est de révéler la géographie remarquable du site, au contact de deux ensembles géologiques et hydrographiques, et de retrouver l’ancienne plaine alluviale de la Maine. Trois espaces dessinent l’imaginaire du projet : St Serge Actif – le fleuve et ses paquebots ; l’avenue Jean Joxé – le quai et l’embarcadère ; le boulevard Ramon – la vallée dessinée par les coteaux de la ville constituée. Notre démarche s’appuie sur une méthode systématique et reproductible. Nous identifions d’abord les ressources, les potentiels, les acteurs du territoire et recherchons les complémentarités. Chaque initiative, privée ou publique, chaque projet, doit générer du renouvellement urbain et économique tout en améliorant les usages collectifs, et ainsi créer des boucles de valeurs positives. Sur ces bases solides et factuelles, les axes de projets choisis et développés, à l’image de ricochets, induisent des ondes de valeurs positives dans différents lieux, échelles et temporalités.” indiquent les auteurs du projet lauréat.

Les quatres boucles

Sur le secteur de Saint-Serge, ils imaginent 4 boucles différentes, qui illustrent les principes permettant au site de Saint Serge de se ré-insérer dans un cycle productif :

L’économie du recyclage et du ré-emploi : les déchets des entreprises de construction deviennent matière première de la Ressourcerie, implantée sur l’ancien site de la SFAC;

la végétation productive : la plantation de saules crée de la valeur économique en générant du bois de chauffage tout en limitant le risque d’inondation;

La valorisation du foncier : l’infrastructure repensée permet une création de nouveaux droits à construire;

Structures capables : l’architecture de « boîte » se réinvente par des greffes et une densification verticale et flexible, adaptée aux contraintes d’un site inondable et aux évolutions des besoins. Il s’agit d’entrer dans une logique « gagnant-gagnant », et trouver des lieux où producteurs et consommateurs locaux peuvent partager espaces, infrastructures, matières premières, flux de déchets et savoir-faire. Les temps de la ville se mutualisent pour tendre vers une intensification d’une activité urbaine productive, vivante et durable, tout en permettant à chaque étape de créer une interface solide entre ville active et ville habitée.

Inscrit dans le projet, le futur échangeur pensé par le Maire d’Angers à l’arrière de Carrefour Saint Serge, une porte d’entrée et de sortie vers le centre-ville.

(Visited 1 254 times, 3 visits today)

Publié le 06/12/2017

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 1

tv10 thumb