Maine-et-Loire. Des impôts à la hausse entre « 0 et 5% » selon Christian Gillet.

Crédit AM - Christian Gillet, Président du Conseil départemental de Maine-et-Loire.

Crédit AM – Christian Gillet, Président du Conseil départemental de Maine-et-Loire.

Dans un contexte toujours tendu, en cette fin d’année, place aux débats concernant l’orientation du Département de Maine-et-Loire. Ce lundi 12 décembre , dans le cadre de la séance publique, les élus débatteront de ce que sera le futur budget 2017 du moins des orientations budgétaires. Un budget qui risque fortement de ressembler à celui de 2016.

Dernières décisions de 2017 et première orientations pour 2017, entre décisions modificatives et orientations budgétaires. Toujours un seul et même constat pour le Président Gillet , la baisse des dotations sociales de l’Etat et de la Dotation Globale de Fonctionnement  » Un gouvernement qui ne joue pas son rôle » selon lui. En effet,selon le président de la collectivité angevine « les perspectives en matières de dépenses sociales demaurent préoccupantes » selon lui en appuyant sur le chiffre de 80 M€ qui est le reste à charge du Département pour les allocations de solidarités ( RSA, AH ….), un chiffre qui explose depuis 10 ans.

Pour fabriquer son budget 2017, Christian Gillet poursuivra sa « gestion rigoureuse » avec des recettes de fonctionnement en baisse, les dépenses de fonctionnement devraient suivre  » des dépenses de fonctionnement parmi les plus vertueux de France » complète Christian Gillet (18% en dessous de la moyenne nationale).

Si la dette se stabilise cette année , le département en profitera une nouvelle fois pour investir mais sans augmentation de la dette. 25 Millions d’euros sont prévus pour les routes sur 5 ans avec une aide de la Région, 5 Millions sur 5 ans pour le développement du Très haut débit, 10 Millions pour la rénovation des collèges de l’Anjou cette année, 11 millions pour l’Habitat et 10 millions pour la création du nouveau centre d’Enfance départemental (ex-village Saint Exupéry). Un montant des investissement brut qui se portera cette année à 72 Millions d’euros.

Interrogé sur les prochains impôts des angevins. Le Président Gillet admet que la hausse de la base des impôts de 2016 portée à 5,8% était conséquente et que celle de 2017 serais moins importante entre 0 et 5%, précise l’elu.

(Visited 280 times, 1 visits today)

Publié le 10/12/2016

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 84 = 94

tv10 thumb