Carnaval de Cholet : J-100 La 100e édition du carnaval aura lieu le dimanche 2 et le samedi 8 avril 2017

DR – À Cholet, près de 200 carnavaliers préparent déjà la centième édition de son traditionnel Carnaval qui attire chaque année 100 000 spectateurs.

À Cholet, près de 200 carnavaliers préparent déjà la centième édition de son traditionnel Carnaval qui attire chaque année 100 000 spectateurs. La ferveur populaire du Carnaval de Cholet ne cesse de grandir depuis 1906. Pendant un an, 12 équipes imaginent, dessinent et fabriquent la quinzaine de chars qui défilera le dimanche 2 avril et la nuit du samedi 8 avril 2017. La centième édition est une étape phare pour le Carnaval de Cholet qui occupe une place prépondérante : celui du premier carnaval nocturne français.

Carnavalier de « père en fils »

Pendant 7 jours, le cœur de Cholet bat au rythme des animations en investissant ses lieux les plus emblématiques : Place Travot, Place du 8 Mai, Hôtel de Ville… Elle y déroule ses parades sur 2 kilomètres de parcours. Le rendez-vous conserve sa ferveur populaire d’origine et se transmet de génération en génération avec la passion chevillée au corps. 30 groupes d’animation et de musique venus de France et de toute l’Europe, enchantent les rues choletaises. Les habitants redécouvrent alors leur ville transformée par cet engouement populaire qui ne s’éteint décidément pas.

Le premier carnaval nocturne français

Cholet a la particularité de porter la parade nocturne la plus spectaculaire de France. 300 000 ampoules et 6 kilomètres de câbles électriques habillent alors une quinzaine de chars pouvant atteindre 8 m de haut, 10 m de long et près de 5 m de large. Cette cavalcade ne cesse de se développer chaque année grâce à une technologie qui l’enrichit de prouesses et décuple le spectacle toujours plus grandiose. Il est, à ce jour, le plus grand et le plus impressionnant de France par son envergure et la technologie utilisée.

Une tradition séculaire

Si le Carnaval tient son ADN dans une tradition séculaire, la clôture est, elle aussi, conventionnelle avec l’embrasement du char né pour être porté au bûcher. À l’origine, le feu, présent lors des carnavals, symbolisait la disparition de toutes traces de viande et de matières grasses avant l’habituelle période de jeûne. Au fil du temps, cette coutume s’est diversifiée avec l’apparition de quelques réjouissances (notamment des défilés costumés), instaurées pour déjouer les règles sévères du Carême. C’est ainsi, que pour maintenir la tradition, les initiateurs du Carnaval de Cholet embrasent, chaque année, le char emblématique de l’édition.

Rois et reines

Outre l’élection de la reine du Carnaval de Cholet et de ses 2 dauphines par la population, le roi du Carnaval, lui, est élu par les carnavaliers lors de la galette des rois de janvier. Le roi du carnaval n’était plus élu depuis 1959. La parité a été rétablie en 2000.

 

 

(Visited 293 times, 1 visits today)

Publié le 22/12/2016

Vous pouvez partager
Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.
Catégories:
Cholet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robot *

tv10 thumb