Angers

Baisse de la démographie à Angers. »Nous pouvons stopper ce phénomène » selon Laurent Gerault

Publié

le

Laurent Gerault, candidat à la mairie d'Angers

Laurent Gerault, candidat à la mairie d’Angers

« Les chiffres du recensement 2006-2011 confirment ceux paru il y a un an jour pour jour sur la décennie 1999-2010. Ils soulignent la perte sur la ville d’Angers de 3534 habitants. Parmi les cinq préfectures de la région, seule le Mans connait également un tel phénomène (-1308 hts). Laval reste pratiquement à l’identique (-390 hts), La Roche-sur-Yon progresse de 0,8% par an (+ 2056 hts au total) et Nantes de 0,4% (+4992 hts).

Cette analyse de l’INSEE interroge notamment sur trois aspects majeurs de nos politiques:

-L’emploi : Quel est le rayonnement réel d’Angers sur les actifs? Quelle est son attractivité sur le plan économique, sa capacité à conserver nos étudiants (32000) potentiels futurs créateurs d’entreprises ? Dans la concurrence entre collectivités, quelles actions spécifiques ont été proposées de soutien à l’innovation ou à l’entreprenariat ?

-Le coût du logement : Se loger à Angers devient de plus en plus difficile au regard du pouvoir d’achat des angevins (20% inférieur à la moyenne nationale). C’est particulièrement vrai pour les jeunes foyers et familles, primo-accédants, contraints pour ce faire de partir en deuxième voire troisième couronne comme le confirment les chiffres de l’INSEE. Un exemple criant celui du plateau des capucins où les logements sortent à plus 3000€/m2 alors que les capacités financières des primo-accédants s’élèvent en moyenne entre 1800 et 2000€/ m2.

-Les finances publiques : Cette baisse impacte notre capacité financière à moyen terme. La perte de 3500 personnes représente au minimum entre 1 et 2 M€ de recettes directes en moins chaque année pour le budget de la ville d’Angers auxquelles il faut ajouter la baisse des dotations d’Etat….alors que nos dépenses de fonctionnement ne cessent pas d’augmenter.

Nous pouvons stopper ce phénomène en agissant autour de deux priorités:

1) « INVESTIR sur L’ESSENTIEL » : L’attractivité de la ville d’Angers passe par son développement économique et par la maitrise des parcours d’accession à la propriété des jeunes ménages. Nous devons concentrer nos efforts sur ces sujets dans un contexte de restriction budgétaire. Pour ce faire, et afin d’éviter une augmentation des impôts locaux (au vue de l’inflation de ceux de la ville et du département sur ce mandat) nous devrons faire des choix d’investissements dans ce sens, et avoir le courage de reporter voire supprimer certains autres (patinoire, Musée d’art moderne, nouveau pont pour la ligne de tram…). »

2) « AGIR en ENTREPRENEUR » : Porter une ambition métropolitaine susceptible d’être une alternative crédible face aux stratégies de plus en plus agressives de Nantes. Angers doit se faire entendre davantage à la Région, comme à Paris! C’est ensemble que nous y parviendrons, notamment à la région où les politiques économiques, d’innovation, d’infrastructures…impactent très directement le développement, et donc l’attractivité des territoires. Les acteurs de la ville d’Angers et du département de Maine-et-Loire doivent cesser leur affrontement stérile pour porter ensemble des projets de territoire, pour entreprendre collectivement. Je mettrai en place un mode de gouvernance dans ce sens avec l’ensemble des partenaires (chambre consulaire, universités, …). »

Communique de la liste « Servir Angers » aux prochaines élections municipales, Par Laurent Gérault, Conseiller municipal d’Angers

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Olivier Angers

    3 janvier 2014 at 10 h 53 min

    M. Gérault, vous dîtes: Il faut porter ensemble des projets de territoire.

    Chiche, relevez le gant et répondez au courrier du 02 janvier 2014 que NEXUS vous a adressé, vous avez là un beau projet de territoire !

    Olivier Fargetton

  2. matthieu Lac de Maine

    3 janvier 2014 at 12 h 17 min

    Meilleurs Voeux à toute l’équipe d’Angers info et à vos lecteurs!

    Investir sur l’essentiel, alors là je partage !
    Ceux qui promettent patinoires, piscines, musées,et j’en passe, sans augmenter les impôts, nous savons comment cela se termine : il suffit de comparer sa feuille d’impôts entre 2008 et aujourd’hui!Balivernes.

    Les candidats du PS et de l’UMP pratiquent la même politique : « la stratégie de la pourriture », c’est à dire j’attends que le fruit soit mure pour le ramasser, peu importe le Projet et les équipes.

    Olivier…vous demandez une réponse le 2 janvier, à un courrier envoyé le 2 janvier! lol

    Matthieu lac de Maine, Angers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 1