Vœux aux Angevins : en 2019, Christophe Béchu se met au vert

Crédits : B.D. Le maire d’Angers Christophe Béchu présente ses vœux aux Angevins pour une année 2019 sous le slogan « Angers se révèle ! ».

Le maire d’Angers Christophe Béchu a présenté ses vœux aux Angevins lundi soir, en insistant sur l’écologie et en évoquant le « grand débat » national faisant suite au mouvement des Gilets Jaunes.

Ce lundi 7 janvier, le gymnase de Belle-Beille était comble pour assister aux vœux du maire d’Angers suivis d’un buffet composé notamment de galettes des rois. Christophe Béchu s’est adressé aux élus, magistrats, fonctionnaires et aux nombreux habitants, en évoquant l’actualité politique et en insistant sur les mesures écologiques prises par la mairie pour cette nouvelle année.

1.600 emplois gagnés

En introduction de ses vœux pour l’année 2019, l’édile d’Angers s’est d’abord félicité d’une année 2018 « historique ». « Après la tenue du WEF (World Electronics Forum, en octobre 2017, NDLR) nous avons pu récolter en développement économique et en emploi ce que nous avions semé en visibilité et en rayonnement. Difficile de ne pas être satisfait au terme d’une année historique, la meilleure de l’histoire économique de notre ville depuis longtemps avec plus de 1.600 emplois exogènes gagnés. »

Gilets jaunes et « grand débat »

Christophe Béchu a ensuite évoqué le mouvement des Gilets Jaunes, notamment du point de vue des acteurs économiques angevins. « Les commerçants ont souffert en cette fin d’année, les derniers jours de 2018 ont pu refaire une partie du chiffre d’affaires perdu » par la mobilisation des manifestants, bloquant les axes de la ville les samedis de décembre. Le maire a ensuite tenu à « saluer le civisme des personnes engagées dans le mouvement (des Gilets Jaunes), car il n’y a pas eu de dégradation des commerces et du mobilier urbain, nous n’avons pas vu de scènes de guérilla urbaine comme cela a pu avoir lieu ailleurs ».

Constatant « l’attente des citoyens au niveau national », Christophe Béchu a présenté la déclinaison angevine du « grand débat », réponse du gouvernement d’Édouard Philippe au mouvement des Gilets Jaunes et pour lequel les mairies seront mises à contribution. « Nous mettrons des salles à disposition pour les débats et discussions, et dès le (mardi) 15 janvier nous ouvrirons des registres en mairie », dans lesquels tout citoyen pourra venir écrire ses doléances, ses attentes et ses propositions. En quelques mots, le maire a mentionné les causes de la colère sociale actuelle, « les frustrations accumulées depuis des années » et « la lâcheté des réformes abandonnées », sans préciser s’il vise l’actuel gouvernement ou les précédents.

Chantiers et anniversaires

De nombreux chantiers de la Ville seront livrés au cours de l’année 2019, ce dont le maire se félicite : le centre des congrès en mai, qui prendra le nom de Jean Monnier, le pont des Arts et métiers et le boulodrome couvert en juin, la nouvelle arène de glace de 3.500 places pour les Ducs d’Angers en septembre, ou encore le nouveau parvis de l’hôtel de ville en décembre. « Les parties centrales des lignes de tramway B et C seront également achevées en fin d’année, et les habitants pourront profiter de la pelouse » mise en place cette année.

Sur le ton de la satisfaction et de l’humour, Christophe Béchu a rappelé les anniversaires que fêteront certaines institutions angevines en 2019 : « la dixième édition de Tout Angers Bouge, les 20 ans du festival de théâtre de rue les Accroche-coeurs, et un qui sera dur à battre, les 100 ans de l’Angers SCO », le club de foot professionnel de la ville qui évolue en Ligue 1.

100.000 arbres en cinq ans

Le maire d’Angers a consacré une longue partie de son discours pour l’année 2019 à l’écologie, et aux mesures prises tant pour « favoriser les circuits courts », « réduire la consommation énergétique », « réduire les déchets » et au final « renforcer notre titre de ville la plus verte de France ». « Le 28 janvier, à l’occasion du premier Conseil municipal de l’année, Angers sera la première ville de France à se doter d’un schéma directeur végétal », chargé de préserver la biodiversité, « qui fait partie de notre histoire depuis le roi René ».

« Je sais l’émotion soulevée quand il faut couper les arbres le long du tracé des lignes de tramway », a affirmé Christophe Béchu qui fait de « la place du végétal dans notre cité » son nouveau cheval de bataille. Il a détaillé trois mesures sur la présence des arbres en particulier. « Début février, 45 arbres-signaux, soigneusement sélectionnés chez les pépiniéristes locaux seront plantés dans toute la ville. » Ces arbres auront tous plus de 20 ans et mesureront de 4 à 10 mètres de hauteur. « Nous planterons une série d’arbres ‘comestibles’ avec 100 arbres fruitiers dans les jardins familiaux, partagés et dans les parcs et locaux de la ville ». Enfin, « l’ambition est de planter 100.000 arbres sur les 5 prochaines années » dans Angers et ses environs, a annoncé le maire.

Le budget participatif, à hauteur d’un million d’euros et permettant de subventionner des projets économiques ou associatifs angevins, sera reconduit pour la deuxième année. « Avec une nouveauté, précise Christophe Béchu, sur les cinq votes dont disposeront les Angevins, deux devront être répartis sur des projets à dominante végétale ». Après le jaune, le vert sera la couleur de cette nouvelle année, espèrent le maire et son équipe. 2019 sera la dernière année pleine avant les prochaines élections municipales.

Publié le 08/01/2019

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Citoyenneté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + = 19