Economie

Un bon bilan pour le MEDEF en Anjou

Publié

le

© Crédit Photo Sylvie Le Roux – Philippe Gauthier, futur Délégué général du MEDEF Anjou, Bertrand Schaupp, Président, Henri Mercier, actuel Délégué Général

Le MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) tenait ce mercredi 8 janvier sa soirée des voeux pour l’année 2020. Voici le communiqué qui est sorti suite à la réunion.

La soirée des vœux du MEDEF Anjou s’est déroulée hier soir à la Maison des Entreprises en présence de 150 chefs d’entreprise, de nombreux élus et des représentants des principales institutions du territoire.

Bertrand Schaupp s’est félicité du bilan 2019, année particulièrement riche pour l’organisation avec notamment le renouvellement du Bureau et du Conseil d’Administration (qui voit l’arrivée de nouveaux chefs d’entreprise et la parité économique des femmes au CA – près de 30%), la célébration réussie des 100 ans du MEDEF Anjou, la consolidation de la Commission des mandats, qui permet d’apporter une attention encore plus soutenue au travail des dirigeants volontaires et bénévoles qui représentent les entreprises au travers des 135 mandats départementaux (Tribunal de Prud’hommes, Tribunal de Commerce, CCI, Carsat, URSSAF, …).

Le Président a également dressé un bilan positif de la situation économique du territoire (créations d’entreprise en progression de plus de 18 %, investissements pour implantations des entreprises de près de 66 M€ à fin septembre, baisse du nombre de procédures au Tribunal de commerce, etc.) même s’il n’a pas caché ses craintes face à une année 2020 qui s’annonce plus compliquée (tensions internationales, Brexit, difficultés à réformer le pays).

Il a rappelé qu’il reste des défis à relever. Ceux-ci constituent les axes forts de la mobilisation du MEDEF Anjou en 2020 :
– Une baisse trop lente du chômage face à des difficultés persistantes de recrutement des entreprises. L’organisation patronale, à l’origine du projet Job49, se réjouit de le voir aujourd’hui mâture grâce au relais et au dynamisme du Conseil départemental. Renommé « Job Anjou », il devient opérationnel avec l’investissement et la mise en place au cours du second trimestre 2020 d’une plateforme numérique qui mettra en relation les chefs d’entreprise et les allocataires du RSA (18000 en Anjou) pour fluidifier la mise en relation de proximité entre offre et demande d’emploi.
– L’accompagnement de la reprise d’entreprises. Pour cela, « Business Transmission 49 » devrait être lancée au cours du 1 er semestre. Cette association, créée à l’initiative du MEDEF Anjou et du MEDEF du Pays Choletais en collaboration avec des professionnels de la transmission, experts-comptables, avocats et notaires, a pour vocation d’optimiser les relations entre cédants et repreneurs d’entreprises, via une interface digitale. L’objectif est également de maintenir, au plus possible, ces entreprises sur le territoire.
– L’accompagnement au renforcement managérial des entreprises. Le MEDEF Anjou vient de créer l’association « Entreprendre et grandir en Anjou » qui a vocation de devenir la référence en termes de management pour faire grandir les entreprises. Des soirées bimensuelles seront organisées avec des intervenants experts sur des thématiques ciblées.
– Le renforcement des relations entre l’Armée et les entreprises. La première charte de coopération entre une délégation militaire départementale française et un MEDEF territorial sera signée le 20 janvier prochain par Bertrand Schaupp et le général de division
Patrice Quevilly, délégué militaire départemental de Maine-et-Loire. Cette convention permettra de créer un cadre aux relations entre I’Armée et les entreprises de l’Anjou concernant 3 enjeux majeurs – la citoyenneté, l’emploi et l’économie.

Henri Mercier, Délégué général du MEDEF Anjou depuis 2016, ayant annoncé son souhait de faire valoir ses droits à la retraite, ces actions se feront avec l’aide de Philippe Gauthier, appelé à lu succéder courant mars prochain. Actuellement Directeur de l’imprimerie Setig-Albelia à Beaucouzé (et ce depuis 2013), Philippe Gauthier, 46 ans, a choisi de se consacrer pleinement au MEDEF Anjou. Henri Mercier, passionné et infatigable entreprenant, reste proche du MEDEF Anjou et conserve l Présidence de Produit en Anjou. »

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 3