Angers

Angers – Municipales. Jean-Luc Rotureau se lance devant « son public » en campagne

Publié

le

Credit Rassemblement Citoyen - Jean-Luc Rotureau, Hier , salle Jean Moulin

Credit Rassemblement Citoyen – Jean-Luc Rotureau, Hier , salle Jean Moulin

Jean-Luc Rotureau réunissait hier soir une centaine d’Angevins pour y présenter ses vœux en tant que candidat et y faire quelques propositions pour cette campagne pour les municipales.

« Ouf On y est » lançait en préambule de son discours long de dix-sept pages, Jean-Luc Rotureau devant une centaine de partisans acquis à sa cause. Parmi eux beaucoup d’Amis, de dirigeants sportifs … Mais surtout André Despagnet, Adjoint aux finances à la ville d’Angers, ici pour soutenir « Mon copain » et qui ne se cache pas de rappeler qui le soutient depuis un certain 22 janvier. Un discours fleuve pour une première rencontre publique où il rappelle qu’il a « une confiance inébranlable dans cette démocratie vivante, même si tout n’est pas parfait » n’en oubliant pas de gratifier de quelques maux Frédéric Béatse et le Parti Socialiste qui viennent de l’exclure du parti « la politique a été abimée localement comme elle l’est plus régulièrement au niveau national » et fier d’affirmer « j’ai simplement choisi d’assumer mes responsabilités, d’aller au bout de ce que je crois » et pour gagner « Nous gagnerons chers amis ».

Dans son programme fait « de différences, de convictions et d’engagements », le candidat y propose diverses propositions. Côté transport aux travers des différentes propositions des autres candidats lui voit pour le tramway angevin une demi-ligne pour le moment reliant la gare au parc des expositions. « Angers en mouvement ».c’est le projet culturel phare, pour développer la notoriété de la ville. Ce dernier s’articulerait autour de la thématique de la danse sous toutes ces formes. Du côté de l’économie, il propose la création d’un marché aux fleurs hebdomadaire place du Ralliement mais il veut aussi la participation des entreprises dans des projets culturels, sportifs, associatifs ou encore économique « une entreprise = un projet », une partie prenante de cette démocratie participative voulue par Jean-Luc Rotureau. Démocratie, on en parle toujours dans ce récital, avec deux référendums durant le mandat. Autre annonce, s »il devient maire de la ville en mars prochain, Jean-Luc Rotureau ne briguera pas la place de Président de l’agglomération, préférant s’occuper de sa ville « un maire le plus présent possible pour Angers et les Angevins », aussi il souhaite « laisser cette place à des communes très motivées par notre développement, ce n’est pas Angers contre les autres, mais tous ensemble avec de mêmes enjeux »

Jean-Luc Rotureau ne promettra pas « la lune + 10 % » comme il l’indique parfois « Je m’engagerai sur ce qui est possible, avec une immense ambition, celle de développer Angers, tout en rendant les angevins heureux de vivre dans leur ville »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Monique

    10 janvier 2014 at 15 h 48 min

    Bon, tout ça pour ça ! On trahit ses camarades, ses valeurs, une équipe pour finalement ne parler de rien, faire des propositions qui rejettent Angers 40 ans en arrière. C’est un peu dur car je l’aimais bien il y a 5 ans mais là on se rend compte qu’en plus d’être aigri, monsieur rotureau a une vision datée d’Angers, pour ne pas dire un peu ringarde. Pas étonnant qu’il n’engrange pas de soutiens depuis des mois et des mois

  2. JCA

    10 janvier 2014 at 16 h 13 min

    Alors là bravo.
    humilité et travail, voila ce que j’attends.
    Comptez sur ma voix.

  3. Sophie

    11 janvier 2014 at 14 h 05 min

    Monsieur Rotureau aigri? Et bien c’est l’aigri le plus souriant que j’ai jamais rencontré , toutes ses inquiétudes pour la ville et ses finances sont fondées , peut être que c’est ringard de se soucier du bien être des Angevins mais moi ça me va , partager de vraies valeurs humanistes et des projets pour le quotidien des Angevins rassemblera bien plus de soutiens que tous ces grands projets honnereux , je me demande quand même qui sont les plus aigris … Comptez sur nous Monsieur Rotureau pour voter autrement

  4. Gérald

    11 janvier 2014 at 14 h 09 min

    Monsieur Rotureau aigri? Et bien c’est l’aigri le plus souriant que j’ai jamais rencontré , toutes ses inquiétudes pour la ville et ses finances sont fondées , peut être que c’est ringard de se soucier du bien être des Angevins mais moi ça me va , partager de vraies valeurs humanistes et des projets pour le quotidien des Angevins rassemblera bien plus de soutiens que tous ces grands projets honnereux , je me demande quand même qui sont les plus aigris … Comptez sur nous Monsieur Rotureau pour voter autrement

  5. bernadette

    11 janvier 2014 at 23 h 31 min

    J’ai trouvée Jean Luc Rotureau très convaincant, discours sobre, pas de projets pharaoniques, attentif, il a toutes les qualités requises pour être le futur maire d’Angers,
    Dites-moi mr le journaliste vous avez des problèmes avec les additions?, le chiffre de participants que vs indiqué est largement en dessous du réel, m’enfin, c’est une question d’habitude, cordialement. Bernie.

  6. cochot

    15 janvier 2014 at 21 h 29 min

    Mr jean luc rotureau voila j ai rencontré cette personne que j ai trouvé très à l ecoute,quelqun de très humaniste qui a compris mes problèmes,mr jean luc rotureau m a fait confiance et je ne l oublierais pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

64 − 57 =