Non classe

Sébastien Lecornu, ministre chargé des collectivités territoriales en visite à Angers

Publié

le

Crédit PB – Sébastien Lecornu, ministre chargé des collectivités territoriales en visite à Angers

Le ministre des collectivités territoriales était reçu ce mercredi 8 janvier à la préfecture du Maine-et-Loire afin de présenter la loi Engagement et Proximité aux maires du département.

Sébastien Lecornu, ministre des relations avec les collectivités territoriales auprès de la ministre de la cohésion des territoires faisait sa deuxième visite à Angers en moins d’un an ce mercredi 8 janvier. Animateur du Grand Débat National lors de la visite d’Emmanuel Macron en mars dernier, il s’était engagé auprès de Christophe Béchu à revenir lorsque les premières conclusions seraient tirées. C’est apparemment chose faite avec la loi Engagement et Proximité qu’il est venu présenter à la plupart des maires du département après l’avoir défendue devant le parlement en décembre 2019. Une loi importante, d’environ cent articles, qui a vocation de faciliter les tâches des élus et qui s’inscrit dans un projet gouvernemental caractérisé par la future loi de décentralisation par exemple.

La finance au centre des discussions

L’objectif de Sébastien Lecornu est désormais d’expliquer et justifier les changements provoqués par cette loi, mais aussi de répondre aux craintes des maires, en particulier sur la réforme de la taxe habitation. Le ministre assure : « Les communes ne perdront pas de ressources ». La finance était apparemment au cœur de la discussion avec les élus, le ministre indique avoir présenté la structuration des dotations de l’état aux communes pour l’année 2020, révélant « le paysage financier auquel les futurs candidats doivent s’attendre ». Il promet également une amélioration de la solidarité « pour les communes rurales pauvres et pour les communes urbaines ayant des quartiers difficiles ». Les questionnements des maires tournaient aussi autour des communes nouvelles, en particulier dans le Maine-et-Loire, département notablement impacté par le concept, mais aussi autour des difficultés pour instaurer la parité dans les communes rurales.

La loi Engagement et Proximité entend également étendre les pouvoirs du maire, plus particulièrement en matière de maintien de l’ordre avec la création des amendes administratives. Le principe est de donner la possibilité au maire de rendre exécutoire des arrêtés municipaux et ainsi rendre plus rapide le respect de ceux-ci. Enfin, le ministre entend améliorer la formation des maires de France, notamment dans leur pouvoir de police judiciaire mais également pour la gestion du budget et des ressources humaines.