Sante

Coronavirus : un premier cas du variant anglais confirmé en Pays de la Loire. Il se trouve à Cholet

Publié

le

Crédit Samu Vendée.

En Pays de la Loire, un premier cas du variant anglais de la Covid-19 a été confirmé à Cholet.

L’Agence Régionale de la Santé des Pays de la Loire confirme, ce lundi 11 janvier, qu’un premier cas du variant anglais de la Covid-19 a été détecté. Une famille résidant en Angleterre est venue passer des vacances en famille pour les fêtes de Noël dans la région de Cholet. « Plusieurs membres de la famille ont été testés positifs à la COVID-19 et se sont isolés » précise l’ARS. Compte tenu de leur origine, des analyses complémentaires ont été confiées au Centre national de Référence. Ces analyses ont pu confirmer la présence du nouveau variant anglais pour 3 membres de cette famille informe l’ARS.

« L’enquête de contact tracing approfondie réalisée par l’ARS indique que la famille, compte tenu des symptômes précoces, s’est isolée à domicile et n’a participé à aucun rassemblement. Malgré les précautions prises, les grands-parents, chez qui la famille a été hébergée, ont été contaminés et l’un d’eux a dû être hospitalisé au centre hospitalier de Cholet, dans une chambre seule au sein d’une unité spécialement dédiée à l’accueil des patients atteints ou suspects de la COVID-19 » déclare l’ARS. Si les investigations ont montré que les mesures barrières ont été respectées, l’ARS a néanmoins préconisé, à titre de précaution, le dépistage des patients de l’unité et des professionnels ayant pris en charge le patient du 29 décembre au 5 janvier inclus. Ce dépistage est en cours.