Economie

Une légère baisse d’impôts est attendue en 2020 dans l’agglomération d’Angers

Publié

le

Crédit photo TB – Une légère baisse d’impôts est attendue en 2020 dans l’agglomération d’Angers

Les élus d’Angers Loire Métropole se réuniront ce lundi soir pour le débat d’orientations budgétaires de l’année 2020. L’occasion de faire le point sur les finances de l’agglomération.

C’est une première présentation du budget qui sera faite ce soir avant sa validation définitive le mois prochain. Un budget annuel que Christophe Béchu, maire d’Angers et président de l’agglomération, qualifie de « meilleur du mandat ». En cause, une épargne passée de 42 millions d’euros en 2014 à près du double, 80 millions d’euros en 2020 ainsi qu’une baisse de la dette par habitant due à la hausse de la population dans l’agglomération. La capacité de désendettement est quant à elle quasiment divisée par deux, passant de 9 années en 2014 à 4,8 en 2020. 

L’autre annonce majeure de ce débat d’orientations budgétaires, c’est l’absence d’augmentation de la part d’impôts de l’agglomération. On peut même parler de baisse au niveau de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, puisque « celle-ci ne subira pas d’augmentation liée à l’inflation » explique le Président de la communauté urbaine d’Angers. En matière d’investissements, le total s’élève à 218 millions d’euros, la majeure partie reviendra aux transports avec 104 millions d’euros (dont 100 millions pour la seconde ligne de tramway)

Les élus acteront également de la dématérialisation d’une partie des documents de l’agglomération, de la suppression des panneaux publicitaires des voies sur berges au niveau de la ZAC Saint Serge ainsi que de l’extinction des panneaux publicitaires lumineux à partir de 23h. Enfin, la question de l’enfouissement de lignes à haute tension aériennes dans le quartier Saint Serge sera également au cœur des discussions.