Transport

Plus de lignes régulières à l’aéroport, l’agglo d’Angers fera une économie de 400 000€

Publié

le

Christophe Béchu, Sénateur-Maire d’Angers

C’est le Président de la communauté urbaine d’Angers qui l’annonce aujourd’hui, il n’y aura plus de lignes régulières à l’aéroport de Marcé.

En baisse de trafic constant, l’aéroport de Marcé ne dispose plus de contrôleurs aériens de la DGAC pour assurer le trafic aérien des lignes régulières qui atterrissement à Angers loire aéroport. L’Etat demande à l’agglomération la somme de 385 000€ pour fournir à l’aéroport deux agents de la DGAC pour maintenir le trafic des lignes en provenance de Londres, Toulouse et Nice.

L’agglomération angevine ne privilégie pas cette solution et actera la décision d’arrêter le trafic des lignes régulières le mois prochain lors du vote du budget de l’aéroport. Une décision qui permet à la collectivité une économie de 400 000€ et qui aurait la faveur de l’ensemble des maires de la communauté urbaine souligne Christophe Béchu, président de la Communauté urbaine d’Angers.

Les explications de Christophe Béchu.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Contribuable 49

    16 janvier 2017 at 17 h 49 min

    Euh, une économie de 400 k€ pour le fonctionnement courant (les salaires des deux postes de contrôleurs aériens supprimés). Mais qu’en est-il des charges fixes, du remboursement de la dette … ? Combien coûtera encore cet aéroport de plus en plus désert ?

  2. toto

    17 janvier 2017 at 2 h 00 min

    Dire que l’aéroport d’Avrillé était trop petit !
    C’est vraiment un gâchis d’argent que seuls les gouvernants se permettent !
    Voilà à quoi ressemblera ND s’il est construit dans 20 ans !

  3. alain

    19 janvier 2017 at 20 h 22 min

    Un petit effort, on ferme Terra Botanica et ce sera 2-3M€ d’économie par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

87 + = 94