Hippisme

Quinté. Le Grand Prix de Cornulier à Vincennes ce dimanche 19 janvier 2020.

Publié

le

Quinté. Le Grand Prix de Cornulier à Vincennes ce dimanche 19 janvier 2020.

Direction Vincennes, ce dimanche 19 janvier 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +. Dans cette épreuve, le Grand Prix de Cornulier s’affronteront 16 partants. La course sera disputée sur 2700 mètres, et dotée de 650 000€.

Dans cette épreuve, Feeling Cash (13) a laissé une impression favorable dans le Prix Emile Riotteau, où il s’est emparé du premier accessit derrière Fado du Chêne. En forme, il est également monté par Éric Raffin, ce qui ne gâche rien. Les talents de son entraîneur ne sont plus à vanter aussi. À juste titre, il fait partie des priorités.

Les confidences de Geny

Grégory Thorel: Evening Star (1) reste sur une belle sortie. Je voulais la voir face à de tels adversaires. Elle a travaillé en conséquence depuis et va accuser des progrès, c’est certain. Je l’estime capable de terminer parmi les cinq premiers. Je redoute en priorité Bilibili et Etoile de Bruyère. Je le répète, j’en attends une bonne performance.

Damien Bonne: Dynasty Péji (2) m’a déçu après son succès du mois de novembre. Dernièrement, dans le Prix du Calvados, j’avais changé sa bride et j’ai été offensif ; elle a faibli pour finir. Elle a gagné en condition depuis. Elle s’attaque à forte partie, mais on n’a rien à perdre. La cinquième place me satisferait pleinement.

Pierre Belloche: Breeder’s Cup (3) a bien prolongé son effort jusqu’au bout, en dernier lieu, malgré un mauvais parcours. Évidemment, elle se heurte à forte partie dimanche, mais elle est en pleine forme. Elle n’a pas de belles courses avant le mois de mars ; il serait dommage de la laisser au box. Elle peut briguer une petite place.

Cédric Mégissier: Daélia de Vandel (4) a eu des petits soucis. Les courses se sont mal enchaînées cet hiver et j’avoue aborder ce « Cornulier » moins serein que j’aurais pu l’être. Cela dit, elle a très bien travaillé dernièrement. Elle est barrée pour les premières places, mais elle peut se classer cinquième en étant préservée.

Richard Westerink: Etonnant (5) n’avait pas le débouche-oreille le mois dernier. Aussi, il est un peu resté là lors de l’accélération. Depuis, je l’ai volontairement préparé au calme à la maison, comme j’aime le faire pour les grandes échéances. Il est extra. Je le présente avec un peu d’ambitions malgré Bilibili, Flèche Bourbon et quelques « E ».

Sébastien Guarato: Carla du Châtelet (6) a très bien couru à plusieurs reprises cet hiver au monté. Elle n’est pas moins bonne que l’année dernière, au contraire. Elle a trotté 1’10″6 lors de son avant-dernière sortie, tout proche du record au monté. Il ne faut pas qu’elle se mette en route sur les 2.700 mètres. En longeant le rail, elle peut accrocher une place.

Julien Le Mer: Eros du Chêne (7) a retrouvé une deuxième jeunesse au trot monté. Il s’est montré très accrocheur dimanche dernier ; il est resté en bel état physique. Évidemment, il va falloir faire le petit parcours pour préserver sa pointe, mais il ne faut pas perdre de vue qu’il a gagné un groupe I sur ce parcours à l’attelé…

Charles Dreux: Etoile de Bruyère (8) ne cesse de nous apporter des satisfactions. Elle a très bien tenue sa partie dans le « Calvados ». J’avais décidé de la monter gentiment en condition pour le « Cornulier ». Elle est plus réveillée. Elle sera pieds nus et sans bottines, comme dans le « Normandie ». Derrière Bilibili, une place est à sa portée.

Jean-Philippe Mary: Evangelina Blue (9) n’a pas été revue depuis sa performance dans le Prix Jules Lemonnier, volontairement. Au travail, tout s’est déroulé comme prévu. On mise surtout sur son état de fraîcheur. Évidemment, l’opposition est relevée et elle peut pêcher par un manque de dureté, mais une cinquième place est envisageable.

Sébastien Guarato: Flèche Bourbon (10) n’était pas franche d’allures le 22 décembre. Elle a sorti un abcès deux jours après la course, puis à un autre pied trois jours plus tard. Elle dort dehors et avec l’humidité… Tout est rentré dans l’ordre. Elle a sa place parmi les quatre premiers. Bilibili est le cheval à battre, naturellement.

Sébastien Ernault: Exotica de Retz (11) est brave et fait tout ce qu’elle peut. J’ai volontairement couru le Prix Yvonnick Bodin, qui la mettait à trois semaines de ce Prix de Cornulier, et permettait d’affronter les aînés. Elle s’est retrouvée loin mais a bien couru. Elle est montée sur sa course. Pour autant, elle n’a pas de marge.

Yves Hurel: Bilooka du Boscail (12) est une jument formidable. Dans le Prix du Calvados, elle a toujours été facile, selon Matthieu Abrivard. Pour finir, elle s’est touchée aux fanons (petite corne derrière les boulets) ; sans cela elle aurait été encore plus performante. Dominé par Bilibili le 5 janvier, j’espère que le classement sera inversé…

Julien Le Mer: Fado du Chêne (14) n’a cessé de monter en puissance et a gagné sûrement en dernier lieu. J’avoue qu’il n’était pas à l’aise durant le premier kilomètre, mais il s’est bien allongé pour finir. Il avait mal à une épaule. Il a été soigné. Il sera pieds nus pour la première fois. J’espère qu’il ne va pas s’énerver durant le défilé. Je compte sur lui.

Alain Roussel: Traders (15) est arrivée dans mon écurie après le « Calvados ». Il réalise une superbe carrière et on ne va pas lui en vouloir d’être un peu moins tranchant. Je n’ai rien inventé et n’a fait que du « léger ». Il ne peut pas être déferré et aura quatre petits alus. On part dans l’inconnu mais, sur sa classe, il ne peut être écarté.

Alexandre Abrivard: Bilibili (16) s’est imposé plaisamment dans le Prix du Calvados. Il va se présenter au mieux. Il sera, cette fois, pieds nus et muni d’un débouche oreilles. Flèche Bourbon et Fado du Chêne peuvent imprimer un rythme soutenu, il ne faudra pas les laisser filer. Il va partir grand favori. C’est logique sur ce qu’il vient de montrer…

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 16-10-8-12-13-14-7-6 La synthèse de presse:16 – 13 – 10 – 14 – 9 – 12 – 7 – 8

L’arrivée: 16-8-13-6-9

Le Parisien : 10-16-8-14-12-13-7-9
Ouest France : 16-10-12-14-8-6-13-9
Paris Turf :16-14-10-13-8-12-9-2
RTL:16-14-12-10-8-13-5-11
Sud Ouest : 12-10-16-14-9-13-7-8
André Yrius – Tropiques FM: 16-14-10-8-12-13-7-9

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 − = 35