Angers

« Sur ses mots », des collégiens à la rencontre de Thomas Dutronc à Angers

Publié

le

Légende : Régine Brichet, secrétaire départementale déléguée à l’éducation et Jean Maurice Belayche, partenaire de l’opération accompagnent Thomas Dutronc sur scène lors de l’échange entre l’artiste et les collégiens.

Régine Brichet, secrétaire départementale déléguée à l’éducation et Jean Maurice Belayche, partenaire de l’opération accompagnent Thomas Dutronc sur scène lors de l’échange entre l’artiste et les collégiens.

Dans le cadre de la 4ème édition de l’opération « Sur ses mots », Christian Gillet, président du Département a reçu cet après-midi le chanteur Thomas Dutronc à la collégiale St Martin.Chaque année le département Maine-et-Loire invite un artiste pour le projet « sur ses mots ». 450 collégiens étaient inscrits à ce parcours éducatif et présents à la Collégiale Saint-Martin ce lundi 18 janvier.

Régine Brichet,Secrétaire Départementale  annonce que « l’objectif est de composer et d’écrire » avec le chanteur à partir de jeux de mots. Pour l’édition 2016, le parrain est l’auteur et musicien, Thomas Dutronc. Il prend l’exemple de « Serge Gainsbourg qui jouait beaucoup sur les mots dans ses chansons ». Une première rencontre datant du 9 décembre dernier a permis aux élèves de préparer le travail de production en amont. Une ambiance joviale et enfantine dominait ce deuxième rendez-vous. Des micros passaient dans les rangs afin que les collégiens puissent poser leur question. Un réel échange de proximité s’est établi entre l’artiste et les élèves. Thomas Dutronc se confie sur sa famille musicienne, « c’est une source de fierté de perpétuer le métier de ma famille ». Pour son premier album, il avoue avoir été à la fois « fier et inquiet que ça marche ». Le chanteur donne aussi des conseils aux collégiens en leur expliquant que l’on « apprend de ses expériences et de ses erreurs ». C’est avec passion qu’il fait une distinction entre chanson et musique. « La chanson peut avoir plein d’émotion humaine. La musique seule peut ouvrir des univers », « elle n’est pas un robot, il faut y mettre du cœur ». Thomas Dutronc a ensuite accordé sa guitare et joué plusieurs morceaux sous les applaudissements des collégiens. Dans trois mois, une dernière rencontre aura lieu pour que les élèves partagent leur production finale.

 

Florence de Breon avec Victor Loiseau

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 56 = 61