Citoyenneté

Victime d’une cyberattaque, la ville d’Angers apporte des précisions sur la restauration des services

Publié

le

Victime d’une cyberattaque dans la nuit de vendredi à samedi, la ville d’Angers, dont les systèmes d’informations ont été particulièrement touché, apporte des précisions sur la restauration de ces services.

Depuis ce lundi matin, les équipes de la Direction des systèmes d’information de la Ville et de la Communauté urbaine d’Angers, toujours en lien avec l’ANSSI mais aussi avec le renfort d’experts dépêchés sur place, travaille à la restauration du système d’information de la ville et de la communauté urbaine après une cyberattaque dans la nuit de vendredi à samedi. La ville précise que « les centres d’appel fonctionnent normalement ; l’ensemble des démarches pour les titres d’identités et pour l’état-civil sont accessibles au public en mairie central mais elles sont en revanche suspendues dans les mairies de quartier […]Les bibliothèques rouvriront mercredi après-midi avec un dispositif de prêt opérationnel pour les Angevins.« 

A propos de la cyberattaque, la ville rassure, « aucune extraction de données n’a été relevée par les techniciens des collectivités et les experts appelés en renfort » mais l’expertise continue. Ce lundi après-midi, une plainte a été déposée par le Maire et President de la Communauté urbaine d’Angers auprès du procureur de la République et un signalement à la CNIL a été fait conformément à la procédure.

« En temps normal, l’ensemble des données de la Ville et de la communauté fait l’objet d’une sauvegarde quotidienne, sauvegarde qui est sécurisée. La dernière a été opérée vendredi. Une fois l’architecture de notre système d’information rétablie, ces données seront réintégrées dans le système » indique la ville.