Politique

Angers : un gros conseil s’annonce ce lundi 25 janvier

Publié

le

Capture – Le Maire d’Angers Christophe Béchu

Ce lundi 25 janvier se déroulera le premier conseil municipal de l’année 2021 pour les élus de la ville d’Angers. Un conseil qui s’annonce imposant.

C’est un conseil municipal qui s’annonce imposant ce lundi 25 janvier avec beaucoup des dossiers qui traitent de l’urbanisme. Avant tout, le conseil débutera par un point sur la cyberattaque qui a touché les services municipaux de la ville d’Angers. L’enquête a été transmise au SRPJ de Paris. Il se poursuivra sur le traitement de 5 dossiers d’investissements sur l’urbanisme de la ville avec l’étude et la consultation sur le réaménagement des places Académie et Kennedy. La volonté de rendre ces places uniquement piétonnes devrait amener à un début des travaux d’ici l’été 2022 pour une livraison en 2025. La question de la caserne de pompier sera évoquée puisque un grand espace de la caserne sera libéré et devrait voir un parking s’y construire.

Le programme de rénovation urbaine va se poursuivre avec l’approbation du programme pour le Groupe scolaire Voltaire, situé à Monplaisir, dont les travaux débuteront en 2023. L’objectif est de pouvoir diminuer la capacité de ce groupe qui accueil 448 élèves, pour construire un nouveau groupe dans le futur. Concernant les lieux dédiés aux enfants, « après un accueil de loisir à l’est avec la Claverie, à l’ouest avec le Lac de Maine et au sud avec le Hutreau, le nord de la ville aura un accueil de loisir dans les Hauts de Saint-Aubin » indique Christophe Béchu, maire d’Angers. Ce projet, en limite de secteur, sera accolé à un bois. La ville a enfin obtenu un permis de construire et les travaux débuteront au printemps prochain pour une livraison en 2022.

A nouveau du côté de Monplaisir, la création du Pôle culturel et éducatif, qui remplacera l’ancien Foyers de Jeunes Travailleurs, va poursuivre son avancée avec un budget de 8,5 millions d’euros. Ce pôle accueillera une médiathèque qui doublera en surface par rapport à celle déjà existante. Un lieu d’accueil éducatif et des bureaux de la Direction des Bâtiments de la ville et de l’agglo déménageront dans ce lieu. Sur le plan sportif, dans le quartier de Belle-Beille, une nouvelle piscine verra le jour d’ici 2024 avec la construction d’un grand bassin nordique en extérieur et un petit bassin en intérieur. Il s’agit d’une dépense de 7,5 millions d’euros pour la ville qui va remplacer la piscine actuelle par cette nouvelle construction.

D’autres dossiers seront traités sur le plan culturel et patrimonial, sur les activités de loisirs, sur le plan social et bien d’autres encore.