Quinté. Le Prix de la Semaine Internationale à Vincennes ce Jeudi 24 janvier 2019.

Le Prix de la Semaine Internationale à Vincennes.

Direction Vincennes ce jeudi 24 janvier 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, Le Prix de la Semaine internationale vont s’affronter 18 partants. La course sera disputée sur 2850 mètres, et dotée de 52 000€.

Dans cette épreuve, Showmar (18) vient de montrer sa forme sur l’hippodrome de Lyon-Parilly et bénéficie dans la foulée d’un bel engagement au plafond des gains. En revanche, il n’a jamais réussi sur les 2.850 mètres de la grande piste. Une distance plus courte aurait probablement servi ses intérêts. Pour cette raison, on ne le prendra pas en base de jeux.

Les confidences de Geny

Sylvain Roger: Berlioz de Ginai (1) a enchaîné les belles performances au monté en décembre. Son prochain bon engagement dans la spécialité intervient début février. Je souhaitais le courir à Nantes mais il risquait d’être éliminé. Je me rabats donc sur cette course qui lui fera du bien. Je le laisse ferré et même s’il a déjà gagné à l’attelé, il aura bien du mal à faire l’arrivée.

Lutfi Kolgjini: Nous venons de passer six mois difficiles en raison d’un virus qui n’a épargné aucun des chevaux de l’écurie. Lorsque Platon Face (2) est venu à Vincennes, il y a deux mois, il était loin d’être à 100%. Depuis, il a travaillé régulièrement et il y a du mieux. Cependant, j’avoue ne pas avoir retrouvé le cheval ayant éclaboussé de sa classe le Harper Hanovers en mai dernier. J’attends de voir.

Denis Brossard: Les deux dernières performances de Cap de Narmont (3) à Vincennes sont irréprochables. Depuis, tout va bien à l’entraînement. Jeudi, il retrouve des conditions de course favorables. Il ne sera pas déferré mais cela ne m’inquiète pas. Il a souvent réussi avec des fers. Sans incident, il devrait poursuivre sur sa lancée.

Charles Dreux: Class Action (4) a bien tenu sa partie depuis le début du meeting mais elle m’a un peu déçu en dernier lieu. Elle n’a pas accéléré pour finir. Elle cherche sa course mais il lui manque la petite étincelle. J’ai donc décidé de la déferrer des quatre pieds pour la première fois. J’espère que dans cette configuration, elle va terminer dans les trois premiers.

Ronny Kuiper: Springover (5) est davantage à son affaire en province. A Vincennes, il n’a pas tellement de marge. Nous avons préféré cet engagement à un autre mardi dernier à Toulouse, lui évitant ainsi un long déplacement. Dans ce quinté, il va boucler son parcours en dedans. S’il parvient à s’emparer d’une allocation, alors il se sera parfaitement acquitté de sa tâche.

William Bigeon: Les premières courses du meeting de Capitaine France (6) avaient pour but de le dérouiller après un an d’absence. Je l’avais préparé pour deux objectifs sous la selle qu’il n’a pas ratés. Je l’aime autant à l’attelé. Il est resté au top et ses deux parcours au trot monté l’ont bien réveillé. Même s’il faut lui masquer l’effort, j’en attends une confirmation. Je pars confiant.

Patrick Martin (T): Clédère de l’Airou (7) vient de courir à Nantes, sur un profil qui tourne beaucoup, alors qu’elle est mauvaise gauchère. Sans cette sortie, elle serait restée un mois sans courir. Elle a fini très correctement. C’était le but. Auparavant, elle n’était pas bien partie à Vincennes. Sans cela, elle aurait pu terminer dans les trois premiers. Jeudi, déferrée des quatre pieds et munie d’œillères, elle doit faire l’arrivée.

David Cherbonnel: Après avoir été éloigné de la compétition pendant plusieurs mois à la suite de problèmes de santé, Coffee Look d’Eam (8) revient au mieux. Son dernier parcours à Vincennes m’a totalement rassuré. Je l’ai volontairement gardé bien frais pour cette épreuve qui constitue pour lui un objectif. Il garde ses fers ici, étant bien dans cette configuration. Il y a quelques clients mais j’estime qu’il a sa place à l’arrivée.

Jacques Bruneau: Coco de Rocha (9) est bien plus performant sous la selle. Cette course va donc lui permettre de se maintenir en condition en vue d’un prochain engagement au trot monté. Il serait resté trop longtemps sans courir sans cet engagement à l’attelage. Dans cette spécialité, il est trop compliqué. Il est préférable de le revoir.

Bruno Marie: Benoît Royal (10) n’a pas été revu en piste depuis septembre suite à un contrôle positif en août à Laval. Il produisait naturellement de la testostérone. Il a fallu attendre plusieurs mois pour qu’il soit blanchi. Jeudi, pour sa rentrée, il évoluera ferré et sur la grande piste. Il aura un bon programme en province ensuite. Ici, il peut être écarté.

Loïc Chaudet: Fin décembre, Croix du Buisson (11) m’a plu lors de son retour sur la grande piste. Elle n’a pas eu toutes ses aises à l’entrée de la ligne droite sans quoi elle aurait conclu plus près. Eric Raffin estime qu’elle peut gagner une course de ce genre. Il y a les mâles cette fois mais cela reste un bon engagement. Elle a été convaincante vendredi dernier au travail. Il lui faut la bonne course, mais j’y crois.

Alexandre Abrivard: Coral Sea (12) a couru en progrès lors de ses deux dernières courses, en affrontant que des femelles. Jeudi, la présence des mâles et des étrangers va compliquer sa tâche. Cependant, elle n’aura pas vingt-cinq mètres à rendre cette fois. Elle est restée en forme mais il semble préférable de ne l’envisager que pour les petites places.

Alain Laurent: Cadix (13) n’a pas eu le meilleur des parcours dans le Prix de l’Aveyron mais elle manquait de souplesse. Elle venait d’être ferrée et ceci explique certainement cela. Tout est rentré dans l’ordre depuis. Elle a franchement bien travaillé ces derniers jours et même si l’hiver n’est pas sa saison favorite, je vous conseille de ne pas faire fi de ses chances. Sachez qu’elle partira bientôt au haras.

Vincent Lacroix: Pour son retour à Vincennes, Seibella Park (14) s’est retrouvée un peu loin dans le parcours. Elle ne déméritait pas d’autant qu’elle n’avait qu’une course dans les jambes. Elle est sur la montante à l’entraînement. Jeudi, elle est dans sa catégorie et bien qu’affrontant les mâles, elle a les moyens de bien faire. Elle devrait terminer à l’arrivée.

François Lagadeuc: Colt des Essarts (15) a très bien couru dernièrement dans un lot bien composé. Fin novembre, à Graignes, il se présentait ferré et devait rendre vingt-cinq mètres. Jeudi, il bénéficie d’un engagement idéal même s’il doit affronter de bons étrangers. Il est peut-être un poil moins tranchant qu’il y a trois mois mais je n’en suis pas certain. Très régulier, c’est une base de la course.

Théophile Loncke: Déferrée des quatre pieds lors de ses deux dernières tentatives à ce niveau, Busy Money Ringeat (16) s’est montrée fautive. D’ordinaire, elle est plutôt fiable dans ses allures. Jeudi, elle ne sera déferrée que des postérieurs. Physiquement, elle a l’air d’être restée en forme, même si elle n’a pas pu travailler comme souhaité lundi en raison du gel. J’espère qu’elle va nous rassurer…

Mlle Mélanie Gibon: Lors de sa dernière sortie, Colorado Blue (17) a renoué avec la victoire. Auparavant, il avait joué de malchance à plusieurs reprises. Il est peut-être mieux sur la petite piste mais la grande ne le dérange pas. Il est resté au mieux à l’entraînement. Un rythme soutenu servirait nos intérêts. Il doit être capable de terminer sur le podium, mais Colt des Essarts représente notre principal rival.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook La nouvelle applicationBar mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 8-17-11-4-6-3-13-15 La synthèse de la presse: 15 – 3 – 2 – 8 – 5 – 11 – 14 – 13

L’arrivée: 15-11-6-17-18

RTL : 15-17-8-18-11-4-3-7
Europe 1 : 15-2-17-4-8-7-3-12
Le Parisien : 15 – 8 – 17 – 14 – 2 – 4 – 18 – 11
Ouest France: 15-2-17-4-8-7-13-6
Sud Ouest : 15 – 8 – 13 – 11 – 6 – 3 – 18 – 17
Tropiques FM: 15 – 17 – 8 – 11 – 7 – 2 – 4 – 13
Paris Turf : 15-17-8-2-6-4-7-11

Publié le 22/01/2019

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Tags:
Catégories:
Hippisme · Non classe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 8