Hippisme

Quinté. Le prix René Cramail à Pau ce vendredi 24 janvier 2020.

Publié

le

Quinté. Le prix René Cramail à Pau ce vendredi 24 janvier 2020.

Direction Pau , ce vendredi 24 janvier 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix René Cramail s’affronteront 16 partants. La course sera disputée sur 3800 mètres, et dotée de 100 000€.

Dans cette épreuve, lors de sa dernière sortie, Candos (14) a longtemps attendu en deuxième partie de peloton, pour terminer courageusement quatrième d’un réclamer, à nette distance de Diable d’Oudairies (8). Acheté 8.004 euros pour un taux de réclamation à 8.000, il est désormais préparé par Luigi Maceli, dont l’unique partant en 2020 s’est imposé. Il monte de catégorie et aura probablement fort à faire ici.

François Nicolle : Grand Trianon (1) est un cheval de qualité. Il a déjà bien fait au niveau qui nous intéresse. Lors de sa première sortie du meeting, j’en espérais évidemment mieux. Il s’agissait cependant d’une rentrée. À la faveur de logiques progrès, il doit pouvoir courir en amélioration vendredi. La référence l’oblige cependant à porter 72 kilos, ce qui n’a rien d’une sinécure. Bref je demande à voir…

Mickaël Seror : The Golden Boy (2) s’est trompé dernièrement en début de course. Bref, on n’a rien vu ou presque ce jour-là. Il n’est pas marqué par cette bévue et a repris de la fraîcheur depuis. Voilà pourquoi j’effectue de nouveau le déplacement avec lui depuis Lamorlaye, pour courir ici. L’hiver n’est pas très rigoureux pour le moment et notre préparation s’est bien déroulée. Je préfèrerais une piste pas trop pénible.

Mickaël Seror : Yayajonh (3) a très bien gagné dernièrement. Cet engagement est une suite logique. On refait le voyage depuis Lamorlaye pour courir ici. Jean-Claude Rouget se déplace toujours avec bonheur depuis des décennies, dans le sens inverse d’ailleurs… Le cheval est resté très bien. J’espère le voir confirmer ses bonnes dispositions, malgré un poids plus sévère et la présence de ses aînés cette fois.

Thomas Beaurain : Saint Corneille (4) revient du steeple, où il n’avait pas d’engagement favorable, mais ce n’est pas dérangeant. ll est compétitif. Maintenant, je le préfère à Auteuil en haies plutôt qu’à Pau, dans ce terrain qui risque de ne pas être assez profond, où il se peut qu’il soit un peu pris de vitesse. C’est toutefois l’engagement qui me paraît le plus judicieux pour le garder en forme avant le printemps, à Auteuil.

Mikaël Mescam : Violon de Bréjoux (5) a vraiment fait une belle course dernièrement. Il a sauté en tête la dernière haie, puis a plafonné un petit peu sur la partie plate, battu par des chevaux qui ont un meilleur finish que lui. Il est resté en très bonne forme à Pau et tout se présente bien ici. On peut compter sur lui.

Arnaud Chaillé-Chaillé : La dernière prestation d’Alna Top (6) a été tout à fait correcte. On a revu la jument qui a le droit de gagner un quinté un jour ; elle a un peu remis les pendules à l’heure. Elle est parfaite, mieux qu’en dernier lieu. De plus, cela n’est pas dérangeant qu’elle affronte ses aînés. Logiquement, elle devrait finir à l’arrivée.

Mlle Maëlle Daubry-Barbier : Ediboum (7) reste sur deux bonnes sorties. Sa tâche est différente, avec ce retour en haies sur lesquelles il courra pour la première fois pour moi. Ses problèmes techniques de saut étant réglés, il a de très gros moyens, en espérant qu’il ne soit pas trop sauteur ici. On prend des infos pour la suite mais je pense qu’il sera mieux sur les gros parcours d’Auteuil. Il est très bien à l’entraînement à Pau.

Hector de Lageneste : Diable d’Oudairies (8) me paraît bien. Il est bien monté sur sa dernière sortie. Il ne semble pas avoir pris trop dur. C’est peut-être un vrai coup de poker que l’on tente mais j’ai envie de le voir évoluer à ce niveau. La distance l’avantage et la pluie servirait ses intérêts.

Jean-Pierre Daireaux : Deo Gratias (9) nous a fait plaisir dernièrement. Et elle aurait été encore plus menaçante pour le succès si elle avait sauté un peu moins « gros » la dernière haie. Ce quinté est une suite logique. Il est légitime d’espérer une confirmation de sa part. Bertrand Lestrade, qui la découvrait le dernier coup, la connaît désormais. On annonce de la pluie, cela n’en serait que mieux pour elle.

Augustin Adeline De Boisbrunet : Après sa dernière sortie, Jesuitique (10) a eu de mauvaises prises de sang. Il est bien au travail. Maintenant, le seul point d’interrogation est que cela fait plus de deux mois qu’il n’a pas couru. J’espère qu’il ne va pas manquer de compétition. Si le terrain est lourd, cela va l’aider. Les 3.800 mètres sont parfaits et je pense qu’il va bien faire Pau. La tâche n’est pas facile mais je le vois bien courir.

Augustin Adeline De Boisbrunet : Beautiful Secret (11) n’a pas si mal couru la dernière fois mais cela fait plus de deux mois qu’il n’a pas été revu en compétition. En outre, j’aurais préféré qu’il soit dans la deuxième épreuve. Il va dans le terrain lourd mais cela n’est pas fait pour l’avantager. Il est bien mais je pense qu’il est un peu en dessous de ce niveau-là.

Mme Louisa Carberry : On a été très content de Money Mart (12) dernièrement. Elle a pas mal de tenue, avec un petit changement de vitesse. Le rythme n’a pas été très élevé et elle a manqué légèrement de vitesse sur la fin. Un peu plus de train est souhaité. Avec ce parcours dans les jambes, elle devrait être mieux. Cette bonne sauteuse a bien travaillé à Senonnes. Qualiteuse, elle n’a pas encore gagné mais le mériterait.

David Cottin : Soldier’s Queen (13) a parfaitement récupéré. Il s’est bien adapté au parcours ; quand les chevaux font bien Pau, on peut alterner haies et steeple. Il a montré qu’il était capable de se défendre à ce niveau, étant battu de très peu le 2 janvier. Il n’a pas de marge pour gagner mais, s’il venait à s’imposer, je ne serais pas surpris. Il est dur, saute très bien. Plus ce sera souple, mieux ce sera.

Christophe Cheminaud : En dernier lieu, Lanvoler (15) s’est fait galoper dedans et a eu mal. Tout est rentré dans l’ordre. Il est très bien. Je l’avais engagé pour être en deuxième épreuve. Je pense que sa tâche va être un peu compliquée dans ce lot.

Richard Chotard (G) : Volpone Jelois (16) était engagé avec l’esprit d’être au départ de la seconde épreuve dans laquelle il aurait eu une bonne chance avec la décharge de Corentin Smeulders. Sept chevaux ayant été retiré dans la matinée de mercredi, il se retrouve dans le quinté. Les bras m’en tombent ! Dans ce contexte peu favorable, sa tâche s’annonce évidemment plus compliquée…

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 9-3-5-13-6-4-8-12 La synthèse de presse: 9-3-5-4-6-13-1-14

Ouest France : 9-7-12-13-2-5-3-4
Le Parisien : 3-9-13-4-5-6-12-2
Paris Turf : 9-3-5-6-13-4-7-8
RTL :
Sud Ouest : 13-9-4-5-3-6-12-2
André Yrius – Tropiques FM: 9-3-5-6-13-4-12-1

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

40 − = 39