Hippisme

Quinté. Le Grand Prix d’Amérique à Vincennes ce dimanche 26 janvier 2020.

Publié

le

Le Grand Prix d’Amérique à Vincennes ce dimanche 26 janvier 2020.

Direction Vincennes, ce dimanche 26 janvier 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Grand Prix d’Amerique s’affronteront 21 partants. La course sera disputée sur 2700 mètres, et dotée de 900 000€

Dans cette épreuve, Bélina Josselyn (16) avait mal couru dans le « Bourgogne » mais il y avait deux ou trois raisons à cela. Elle a totalement rassuré dans le « Belgique ». Depuis, elle a bien travaillé. Elle est bien souple, aussi bien que l’an dernier lors de son succès. Avec un bon parcours, elle est capable d’une très belle performance, comme d’autres…précise Jean-Michel Bazire

Les confidences de Geny

Laurent-Claude Abrivard: Excellent (1) n’a pas raté son objectif en remportant plaisamment le Prix Ténor de Baune. Il s’est malheureusement élancé au galop dans le « Belgique ». Le départ reste son point faible. Il va se présenter dans le même état de forme qu’avant le « Ténor ». J’ai du mal à le situer face aux vieux, mais il peut s’immiscer dans le quinté.

Alain Laurent: Chica de Joudes (2) s’est montrée moins tranchante dernièrement, sans raison apparente. Elle est partie un peu mollement. Elle était dans un jour sans. Depuis, elle a bien travaillé. Dimanche, elle affronte de jeunes loups, mais elle va défendre chèrement sa chance, d’autant qu’elle n’aura pas ses fers.

Jean-Michel Bazire: Looking Superb (3) a pu se préparer dans les meilleures conditions. Sa prestation dans le « Belgique », dans lequel David Thomain se l’est mis en main, était bonne. Il monte en condition et ses derniers exercices sont excellents. Il a la même chance que Bélina Josselyn, Davidson du Pont leur étant un peu supérieur.

Antonio di Somma: Vivid Wise As (4) est vraiment au top pour cette course. Je ne vous cache pas que je suis très confiant. La tactique sera de courir caché et de venir finir ; il possède un dernier partiel très, très vite. Avec le bon déroulement, je le crois capable de finir dans les trois premiers.

Sylvain Roger: Enino du Pommereux (5) est allé de l’avant et a été très bon dans le « Belgique ». Il peut aller de l’avant une fois de temps en temps. Il a bien récupéré. Cette course l’a bien mis en éveil. Il ne pourra faire la même chose dimanche mais il devrait fournir une bonne valeur. Avoir deux partants dans l’Amérique, c’est magnifique. Délia du Pommereux (6) était malade dans « l’Amérique » l’an passé. Cette année, après avoir gagné le « Bourbonnais », on a pu la préparer dans de bonnes conditions. Dans le « Belgique », elle aurait pu faire mieux si elle avait été plus heureuse. Elle a ma préférence face à Enino du Pommereux. Elle peut viser une place.

Jean-Michel Bazire: Davidson du Pont (7) a eu une préparation optimale. En 2019, il avait fait un « truc » dans « l’Amérique ». Il était « top » lundi à Grosbois, où il a travaillé en quatre fois. Très bon finisseur dans le « Belgique », il sera déférrré des 4 ce qui est un gros avantage. Il peut aller devant comme attendre. Il ne devrait pas taper loin.

Junior Guelpa: Bahia Quesnot (8) a fait un « truc » dans le Prix de Bourgogne. Comme elle a fait une vraie course, et qu’elle a 9 ans, j’ai préféré ne pas la recourir et jouer la carte de la fraîcheur. Elle sera de nouveau déferrée des quatre pieds. J’espère que tout sera limpide pour ne pas avoir de regrets après la course.

Sébastien Guarato: Face Time Bourbon (9) a rempli son contrat depuis le début du meeting. On a gardé l’atout fraîcheur pour ce Prix d’Amérique. Il affronte ses aînés mais il est endurci. Il sait démarrer très vite. Ensuite, il faudra être caché, pas trop loin. Il finit toujours ses parcours en moins de 1’09 ». Il faudra compter avec lui.

Stefan Melander: Milligan’s School (10) semble avoir bien encaissé le matin. Je ne ferais pas le déplacement si je ne le pensais pas capable de venir prendre une petite place. Il lui faudra, bien évidemment, un bon parcours, mais si tout se passe pour le mieux, je pense qu’il ne faut pas le négliger.

Guglielmo Micciche‘: Vitruvio (11) est parfait le matin à l’entraînement. Il est encore monté en condition physique sur sa récente sortie. On va revoir le vrai Vitruvio. Suffisant pour jouer un bon rôle ? C’est difficile à dire, car il y a du beau monde, mais je le crois capable de bien se comporter.

René Aebischer: Uza Josselyn (12) a connu des problèmes de trafic dans le Prix de Belgique. Même si j’étais déçu sur le coup, c’était une bonne préparation. De plus, elle était parfaite avec de la résine et de la fibre de verre sous les pieds. Elle sera mise de la même façon. Elle arrive au top et son moral est intact. On n’y va pas pour faire de la figuration.

Sébastien Guarato: Valko Jenilat (13) n’a pas été revu depuis fin octobre. Il a souffert d’un genou. On l’a soigné. Ses propriétaires veulent se faire plaisir. Il risque de manquer de rythme à ce niveau. On va essayer de ne gêner personne. Il disputera ensuite le Prix de France et le Prix de Paris puis Cagnes et le Critérium de Vitesse.

Jerry Riordan: Ringostarr Treb (14) est resté très bien depuis sa dernière course. Il peut suivre tous les trains et employer n’importe quelle tactique. Je préfère tout de même qu’il soit à l’abri. Jean-Philippe Monclin lui sera associé par choix des propriétaires. Un chèque me ravirait pour la dernière course de sa carrière.

Sébastien Guarato: Billie de Montfort (15) a couru de première à deux reprises cet hiver. Dans le « Bourbonnais », elle aurait pu gagner si elle avait eu l’ouverture plus tôt. Elle a confirmé sur les 2.100 mètres où elle a bien accéléré pour finir. Elle est meilleure que jamais. Je la déferre des quatre pieds cette fois. Elle peut terminer à l’arrivée.

Örjan Kihlström: Propulsion (17) est un cheval de classe et j’espère qu’il va répondre présent ce dimanche, pieds nus cette fois. Il a deux courses dans les jambes et sera donc en condition physique avancée. L’an passé, il avait très bien couru dans cette épreuve en dépit d’un mauvais départ. Il a sa place dans les cinq premiers.

Sébastien Guarato: Bold Eagle (18) a fait illusion dans le « Bourgogne », tout en étant ferré. Depuis, on l’a gardé volontairement sur la fraîcheur. Il est très bien au boulot. Avec un déroulement favorable, caché, il peut terminer sur le podium. Je lui remets le petit bonnet. Ce sera une aide à la volte pour partir plus franchement.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 9-7-16-18-3-8-15-17 La synthèse de presse: 7 – 9 – 3 – 6 – 16 – 2 – 1 – 8

L’arrivée: 9-7-16-2-11

Ouest France:7-6-9-3-16-1-4-18
Le Parisien :8-7-9-6-3-16-1-4
Paris Turf :7-9-16-18-1-3-17-6
RTL  :
Sud Ouest :7-15-9-16-6-3-1-4

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − = 8