Justice

Conditions d’hébergement des transporteurs. Les gendarmes de Maine-et-Loire sévissent !

Publié

le

DR – Conditions d’hébergement des transporteurs. Les gendarmes de Maine-et-Loire sévissent !

Les militaires de l’EDSR (Escadron départemental de sécurité routière) de Maine-et-Loire ont procédé à des opérations de contrôle sur les aires de service et de repos des autoroutes du département ce week-end, l’objectif étant de déceler les véhicules utilitaires légers de poids total autorisé en charge de 3,5 tonnes, dont les conducteurs ne respectent pas la loi concernant les conditions d’hébergement.

En effet, depuis le 31 Août 2020 et le décret 2020-1104, les employeurs responsables de ce type de flotte automobile doivent impérativement faire héberger leurs conducteurs dans des conditions décentes (hôtels) lors de leurs prises de repos quotidiens ou hebdomadaires. La prise de repos dans ce type de véhicule non aménagé est désormais interdite.

Ce week-end, 4 infractions ont été relevées par les gendarmes à l’encontre d’employeurs dont les conducteurs, tous étrangers, dormaient dans des conditions précaires dans leurs fourgons. Il s’agit de contraventions de cinquième classe d’un montant de 750 euros.

« Dans un objectif de lutte contre les somnolences au volant mais également pour assurer une concurrence des plus loyales entre les entreprises de transport, les gendarmes de Maine-et-Loire resteront vigilants au quotidien pour faire respecter ce décret. » explique le Chef d’escadron ROUAUX, commandant l’EDSR de Maine et Loire

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 2