Angers

Prix d’Amérique: L’angevine Triode de Fellière « On espère tous qu’elle va bien courir »

Publié

le

Credit cheval-trot.fr / Ici, TRIODE DE FELLIERE au travail à l'entrainement

Credit cheval-trot.fr / Ici, TRIODE DE FELLIERE au travail à l’entrainement

Qui n’a jamais rêver un jour remporter le Prix d’Amérique et devenir le champion du Monde des Trotteurs, un Grand Prix doté d’un million d’euros pour les participants. Ce sera peut-être le cas de l’Angevine Triode de Fellière avec un entourage à quasi 100 % angevin.

Atypique, ce « team » qui entourera Triode de Fellière, qui sera 100% angevin ou du Haut-Anjou. Aussi bien, son éleveuse Danielle Boully installée à Juvardeil ou bien son entraineur Jean-Paul Marmion à Marigné, et même encore son driver Anthony Barrier, natif de Meslay-du-Maine et ayant fait ses premières armes à Chateau-Gontier.

Avant la course de demain quelques mots de son entraîneur Jean-Paul Marmion :

« Les dernières sorties sont bonnes, le Prix du bourbonnais étaient extra, dans le prix de Bougogne, elle a une nouvelle fois bien courue, on a été battu par un bon cheval (Texas Charme, grand absent de ce Prix d’Amérique), elle a marché en 1’10, beaucoup de chevaux ne suivent pas à ce train-là. Après sa défaillance dans le GNT, six jours après, elle nous a montrés qu’elle était au top niveau, on va courir dans ce Prix d’Amérique avec une chance d’être dans les 5 voir 6 premiers, on va se batailler pour ça. Nous ne sommes pas favoris de cette course, c’est très important, la jument va être déferrée pour la première fois, c’est un petit plus. La jument a progressé à l’entrainement sur ce qu’elle avait fait sur les dernières courses et ce matin, elle était en forme, on espère tous qu’elle va bien courir, on a deux trois chevaux à battre … »

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

61 + = 64