Angers

Ce matin, près de 1500 manifestants dans les rues d’Angers.

Publié

le

Ce matin, près de 1500 manifestants dans les rues d'Angers.

Ce matin, près de 1500 manifestants dans les rues d’Angers.

Bouchons, écoles fermées, perturbations dans les aéroports… cette journée de mardi promettait d’être compliquée pour de nombreux Angevins. À l’appel de différents syndicats, fonctionnaires et professeurs ont décidé de se mettre en grève le même jour. Près de 1500 manifestants défilaient ce matin dans les rues du centre-ville.

Écoles fermées, profs absents et services publics au ralenti

Les enseignants de primaire, collège et lycée réclament une augmentation de leur salaire. Mardi, de nombreux établissements seront fermés. D’autres ouvriront leurs portes avec des effectifs largement réduits. Plus généralement, ce sont les fonctionnaires, et pas seulement les professeurs, qui entendent dénoncer le gel, depuis juillet 2010, du point d’indice servant à calculer leur salaire de base. Les fonctionnaires affirment avoir perdu, « compte tenu de l’inflation, 8 % de leur pouvoir d’achat »selon FO, « une piqûre de rappel avant des négociations avec la Ministre qui devrait avoir lieu prochainement », comme l’indique Benjamin Deletang pour la CGT Santé du Maine-et-Loire.

Une façon aussi pour les manifestants angevins de lutter « contre les réformes régressives et le pacte de stabilité qui mettent en danger l’existence même des services publics, pour l’augmentation des rémunérations indiciaires. » précise l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires et FSU de Maine et Loire

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 2 =