Transport

L’avenir de l’aéroport d’ Angers Marcé. « je n’ai reçu aucun contact pour ce projet » affirme le maire de la commune.

Publié

le

De gauche à droite : Patrice Daviau, Mairede Marcé et Alain Pagano, élu communautaire PCF de la ville d’Angers

Depuis l’annonce d’abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes, les présidents du conseil départemental du Maine-et-Loire et de la Sarthe souhaitent redonner un élan à l’aéroport d’Angers Marcé, en allongeant la piste de 300 m. Avec pour objectif d’accueillir des avions gros porteurs et soulager Nantes-Atlantique.

Le Maire de la commune de l’aéroport de Marcé est surpris « Je confirme, qu’à ce jour, je n’ai reçu aucun contact pour ce projet. » « Cette intervention sans concertation est le meilleur moyen d’allumer le feu d’une contestation qui reste en gestation. » précise l’élu.

Pour le moment, l’aéroport d’Angers est loin d’exploiter toutes ses capacités avec ses lignes saisonnières. « Je rappelle que cet aéroport ouvert en 1998 avec, à l’époque, des perspectives florissantes «  dixit Jean MONNIER  » n’a jamais décollé. » souligne le Maire de Marcé Patrice Daviau.

Pour ,Alain Pagano, élu communautaire PCF de la ville d’Angers,  la concertation avec tous les acteurs est indispensable « Si on veut favoriser du consensus, du «  chasser en meute  » dont certains se gargarisent, il est temps de passer aux actes. D’autant que l’aéroport n’est pas un dossier à 3 francs six sous mais un dossier qui coûte à l’agglo une subvention d’environ 1 million d’€ (1,2 millions d’euros ces dernières années, un peu moins de 900  000€ depuis que décision a été prise de réduire la voilure!). »

Au Maximum de sa capacité, Angers Loire Aéroport pourrait accueillir jusqu’à 50 000 passagers par an.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Michel

    26 janvier 2018 at 22 h 23 min

    Si l’aéroport n’a jamais décollé, c’est bien la faute des élus qui n’ont jamais rien fait pour.
    A Angers, on préfère que l’activité ait lieu ailleurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 + = 33