Angers

Coronavirus. Les chiffres du jour en Maine-et-Loire

Publié

le

Coronavirus. Les chiffres du jour en Maine-et-Loire (DR)

Alors que la vaccination est bien en marche, l’épidémie connait un plateau légèrement ascendant.

L’Agence Régionale de Santé (ARS) a indiqué ce jeudi 28 janvier que l’épidémie était sur un « faux plat élevé ». Pas de croissance exponentielle pour l’instant mais les chiffres restent inquiétants. Au niveau régional, le taux d’incidence dans la population générale est passé de 164 jeudi dernier à 167,2. Chez les plus de 65 ans, il culmine à 197. Le taux de positivité est resté, quant à lui, constant depuis la semaine dernière. Le taux de reproduction du virus (appelé R) reste supérieur à 1 depuis quelques jours, ce qui fait craindre une future évolution exponentielle de l’épidémie.

Dans certains territoires, le taux d’incidence grimpe jusqu’à 200 voir 300. La cause de ces « points chauds » sont multiples : cluster dans un Ehpad ou autre collectivité, chaines de contamination autour d’un cas infecté par un variant…

Deux nouveaux cas de contamination au variant anglais ont été relevés sur la région des Pays de la Loire : un à Angers et un en Loire-Atlantique. Ils font l’objet d’une forte surveillance par l’ARS. Les autorités sont particulièrement attentives à la région choletaise qui présente un fort taux d’incidence notamment à l’hôpital. Ces nombreuses contaminations ont été révélées en parallèle du dépistage autour de cas de variants anglais mais ne sont, pour l’instant, pas corrélées.

Concernant l’Éducation Nationale, on relève 519 élèves et 83 membres du personnel positifs au coronavirus. Un chiffre élevé mais constant selon Hervé Coindet, directeur de cabinet du rectorat.

Concernant la vaccination, au niveau régional 71 000 personnes ont reçues une dose dont 12 723 sur le département du Maine-et-Loire. Le nombre de doses livrées par semaine devrait grimper à 34 000 en parallèle de l’ouverture de nouveaux créneaux de vaccination aux alentours du 15 février. L’ARS est rassurante, toute personne qui souhaite se faire vacciner pourra y avoir accès. Toutes les informations nécessaires sont disponibles sur le site sante.fr ou au 0 800 009 110 pour les personnes n’ayant pas accès à internet.