Angers

Angers. L’adjoint aux finances n’a pas voté le budget d’investissement.

Publié

le

Dernier Budget pour André Despagnet qui ne votera pas pour la section d'investissement

Dernier Budget pour André Despagnet qui ne votera pas pour la section d’investissement

Lors de la dernière présentation de son budget annuel à la Ville d’Angers, André Despagnet en séance du Conseil municipal indique qu’il ne votera pas le budget d’investissement mis en place par la majorité actuelle.

L’adjoint aux finances de la ville n’en peut plus , Augmentation de la pression fiscale depuis 2012, Haut niveau d’investissements pour l’avenir « vous m’avez écouté sans m’entendre » déclare-t-il, une fin de mandat à goût amer pour celui qui n’a pas décidé ce budget.

Propos partagés par l’opposition et son ami Jean-Luc Rotureau, « une décision approuvée sans réserve » déclarait l’opposant au maire d’Angers et candidat aux élections municipales.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Patrick

    29 janvier 2014 at 21 h 46 min

    Peu à peu, tous les élus raisonnables reconnaissent que le maire actuel est en pleine dérive dépensière et démagogique. L’adjoint André Despagnet aurait pu s’en apercevoir et le dire plus tôt, mais mieux vaut tard que jamais !

  2. Nathalie

    29 janvier 2014 at 22 h 07 min

    Comme quoi l’opposition avait bien raison d’alerter les angevins sur ce sujet depuis des mois !

  3. Loïc TREHIN

    29 janvier 2014 at 22 h 27 min

    Monsieur Despagnet est et restera toujours égal à lui-même : un grand argentier.
    Il a tenu les finances de la ville d’Angers depuis 1977 avec tout le brio que l’ensemble des adjoints aux finances de France lui ont envié.
    Hélas, par solidarité, il avait laissé une dérive s’installer, dérive qu’il ne supporte plus aujourd’hui. Ce coup de gueule est à l’image de cette génération de 1977 qui a porté la ville d’Angers, avec Jean Monnier, jusqu’à aujourd’hui : Militante, engagée, dévouée et…. humaine par respect pour les angevins.Merci Dédé pour tout ce que tu as fait. C’est la fin d’une époque mais elle restera à jamais dans ma mémoire et dans celle de nombreux angevins.
    Encore une fois MERCI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 26 = 30