Hippisme

Quinté. Le Grand Prix d’Afrique à Vincennes ce dimanche 2 février 2020.

Publié

le

Quinté. Le Prix de Champtocé à Vincennes ce dimanche 2 février 2020.

Direction Vincennes, ce dimanche 2 février 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +. Dans cette épreuve, le Grand Prix d’Afrique s’affronteront 14 partants. La course sera disputée sur 2850 mètres, et dotée de 43 000€

Dans cette épreuve, Etoile du Perche (4) s’est rattrapée en dernier lieu. Elle avait réalisé de belles performances avant, mais sans être récompensée. Elle ne peut que « monter » sur sa dernière sortie. Au travail, elle est parfaite. Plus la course sera rythmée, plus elle sera à son affaire. En faisant les derniers huit cents mètres, elle sera redoutable, indique Vincent Seguin.

Les confidences de Geny

Franck Nivard: Etoile Kily (1) se montre souvent fautive ces derniers temps. Je pensais qu’elle allait être éliminée et courir une course réservée uniquement aux femelles un peu plus tard. C’est la moins riche, mais pas la moins douée. Je vais lui retirer l’enrênement et essayer d’aller de l’avant. Sage, elle peut jouer les trouble-fête.

Yves Jean Le Bezvoet: Cléopâtre du Paou (2) a bouclé un parcours propre à Nantes. En étant menée un peu plus offensivement, elle aurait pu prendre une meilleure place. Avec ses gains, elle n’a pas de tâches faciles. En revanche, elle est vraiment en pleine forme. La grande piste et la longue distance correspondent parfaitement à ses aptitudes.

Jean-Paul Marmion: Eveil du Lupin (3) a couru tout l’été et était un peu défraîchi pour son retour à Vincennes. Je lui ai redonné de la fraîcheur depuis. À Manquenchy, il a bien couru d’autant qu’il rendait la distance. Il a montré qu’il avait repris du mordant. C’est un bel engagement en tête. Il est sûr et devrait disputer activement l’arrivée.

Romain-Christian Larue: Electra Wind (5) était un peu endormie en dernier lieu. Depuis, je l’ai réveillée et elle est meilleure quand elle court de façon rapprochée. Certes, elle n’a pas de marge et j’attends les bonnes pistes en herbe sur lesquelles elle devrait se plaire. Maintenant, elle sera « D4 ». Elle peut être quatrième ou cinquième.

Joris Filograsso: Country des Obeaux (6) s’est précipité au départ à Saint-Galmier. L’autostart n’est pas trop son truc. Cette course lui servait surtout de reprise de contact. Il se plaît bien à Vincennes. Il est assez sérieux et répète ses courses. Il affronte des jeunes, mais il peut terminer à l’arrivée en fin de combinaison. Il est prêt.

Sébastien Hardy: Crack des Landes (7) découvrait un tâche difficile à Nantes. Il était également ferré. Cette sortie lui a cependant fait le plus grand bien. En fin d’année, il s’était bien comporté à Vincennes dans un lot quasi identique. Cela dit, il va devoir affronter des 6 ans de qualité notamment. Il aura encore fort à faire.

Filip Sap: Dolly du Quesne (8) est partie au galop lundi. Elle n’est pas coutumière de cela. Elle ne peut être mieux placée aux gains au premier échelon, mais c’est un peu plus dur avec les 6 ans et les mâles. Courir de façon rapprochée ne sera pas un souci. En courant battu, on va essayer d’accrocher une petite place.

Hughes Levesque: Express de l’Iton (9) s’est montré fautif, en dernier lieu, alors qu’il luttait pour la troisième place. Dimanche, il bénéficie d’un engagement idéal en tête. Il affiche une forme optimale et se montre bien souple à l’entraînement, ce qui est primordial chez lui. Je serais déçu qu’il ne termine pas dans les cinq premiers.

Joël Desprès: Elan de Dompierre (10) s’est encore bien défendu le dernier coup. Dans l’ensemble, il est régulier ; il lui manque juste la petite étincelle. Il a aussi besoin d’un parcours caché et il ne faut surtout pas qu’il se mette à tirer. Il bénéficie d’un engagement favorable et sera pieds nus. Il a sa place parmi les cinq premiers.

Hervé Sionneau: Désir de Bannes (11) a été éliminé la veille. Je me rabats sur cette course. Ses derniers parcours le montrent sur la montante. Il a été un peu pris de vitesse à l’accélération dernièrement. Je le déferre des postérieurs, gardant ses pieds pour une autre épreuve à venir pour le déferrer totalement. Il doit faire l’arrivée.

Pierre-Edouard Mary: Effigie Royale (12) fait toutes ses courses cet hiver. Dernièrement, elle n’a été devancée que par deux bonnes sprinteuses. Elle a bien récupéré. Certes, elle doit rendre vingt-cinq mètres, mais l’engagement, face aux vieux, reste favorable. Même si elle affronte quelques sérieux clients, sa place est dans les cinq premiers.

Jean-Luc Dersoir: Equinoxe Jiel (13) avait joué de malchance lors de sa dernière course sur ce parcours. Depuis, il n’a pas eu de bons engagements. Dimanche, il effectue donc une petite rentrée et doit rendre la distance. Il n’aura pas la partie facile, mais comme il possède de sérieux moyens, il n’est pas incapable d’accrocher une place.

Stéphane Bourlier: Erode Ludois (14) n’a pas été revu depuis plusieurs semaines car il s’est blessé à l’entraînement. Arrêté pendant un mois, il a repris le travail et il n’a pas l’air mal. Cependant, rien ne remplace la compétition. Comme je veux vraiment le situer, je vais le déferrer des quatre pieds. Même s’il n’est pas prêt, il peut se placer.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 9-4-3-1-12-10-14-13 La synthèse de presse: 3 – 4 – 9 – 11 – 13 – 1 – 5 – 7

L’arrivée: 12-10-11-4-6

Le Parisien : 9-4-11-5-3-12-14-13
Ouest France :13-11-3-9-4-12-14-10
Sud Ouest : 9-3-4-5-12-14-11-13
Paris Turf : 3-9-10-4-11-12-5-14
RTL :

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

84 + = 86