Maternité d’Angers : faut-il aussi avoir peur ?

Les urgences maternité gynécologie du CHU d’Angers – 04/02/2013

À Angers, la maternité a encore presque des odeurs de peinture… Ouvert en octobre 2011, le lieu se veut innovant et « propice à la sérénité » des mamans. 102 lits disponibles au pôle de gynécologie-obstétrique pour en moyenne 4100 naissances chaque année. Cependant neuf ne rime pas toujours avec sûreté ; l’incident survenu à Paris la semaine dernière s’est déroulé dans une maternité qui a ouvert ses portes il y a tout juste un an.

Pourquoi le service était-il saturé ? Le manque d’effectif ne serait en fait pas la seule raison des difficultés de prise en charge. Certains dénoncent le système de catégorisation en trois types des maternités et l’amalgame qu’il entraine…

Explications :

Les maternités de type 1 prennent en charges les grossesses qui ne présentent aucune difficulté, celles de types 2 sont capables de gérer les problèmes légers et celles de type 3 les grossesses à haut risque. Autrement dit, il n’est aucunement question de la qualité des soins mais bien seulement des compétences propres à chaque maternité. Or, cet amalgame aurait conduit un trop grand nombre de mamans vers des maternités de type 3 sans que cela soit nécessaire. C’est ainsi que la maternité parisienne se serait retrouvée saturée et que l’incident se serait produit.

À Angers, la maternité du CHU est de type 3 ; s’il ne s’agit pas de la maternité la plus proche de votre domicile on vous y redirigera seulement si la grossesse présente des risques.

Si tout est normal, sachez néanmoins que même pour les accouchements classiques, tout semble avoir été conçu pour une prise en charge optimale. La sage-femme peut, depuis une salle d’accouchement, suivre simultanément les enregistrements des rythmes cardiaques fœtaux des autres salles et ainsi intervenir si nécessaire. Il existe également un système d’alerte « urgence vitale ».

Pas de risques, à Angers on accouche en toute tranquillité !

Gabrielle FEILDEL

Publié le 04/02/2013

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Angers · Edition · Justice · Sante · Vie locale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

67 + = 75