Citoyenneté

Dans le Maine-et-Loire, le lion Simba a trouvé un nouveau refuge et son propriétaire sera convoqué devant le tribunal d’Angers.

Publié

le

Image d’illustration-Dans le Maine-et-Loire, le lion Simba a trouvé un nouveau refuge et son propriétaire sera convoqué au tribunal d’Angers.

Depuis un peu plus d’un an, la présence du cirque BOSTOK et de ses animaux sur le parking et aux abords de l’ancien magasin Intermarché de Sainte-Gemmes-d’Andigné était devenue une habitude pour les Segréens. Les rugissements de Simba, le lion du cirque, le soir ou le matin, étaient entendus par-delà les rives de l’Oudon, racontent les gendarmes de Maine-et-Loire sur leur page Facebook.

Le 23 janvier dernier, un contrôle de la structure a été conduit par des agents de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) de la Préfecture du Maine-et-Loire et par des agents de l’Office Français de la Biodiversité (OFB).

« La constatation d’infractions liées à l’exploitation du cirque et à la détention des animaux lors du contrôle a conduit le procureur de la République à ordonner le placement du lion dans une structure spécialisée. » expliquent les militaires C’est donc, dans ce cadre, qu’une opération a été menée conjointement par la compagnie de gendarmerie de Segré-en-Anjou-Bleu et les personnels de l’OFB le mercredi 29 janvier dès 07 heures 30 pour procéder à la saisie et au placement de l’animal. Un vétérinaire spécialisé dans la faune sauvage et des représentants de l’association 30 Millions d’Amis, requis par le procureur de la République sont venus assurer la partie technique de l’intervention : examen clinique de l’animal et conditionnement avant transport.

Le directeur du cirque est convoqué devant le tribunal correctionnel d’Angers (49) en septembre 2020 pour répondre de différentes infractions dont l’obstacle au contrôle et l’ouverture non autorisée d’un établissement présentant au public des animaux non domestiques. Le lion Simba, âgé de 15 ans, va être confié à l’association TONGA Terre d’Accueil implantée à Saint Martin la Plaine (42) qui recueille les animaux sauvages saisis par les autorités. Ils proviennent de cirques, de laboratoires ou de particuliers.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 1