WE Network avance vers la structuration d’un Technocampus Électronique à Angers

DR-WE Network avance vers la structuration d’un Technocampus Électronique à Angers

Le 6 février a marqué une nouvelle étape dans la structuration d’un nouveau Technocampus Électronique à Angers.

Ce nouvel outil s’appuiera sur l’intégration des activités de la Cité de l’objet connecté et sur la constitution d’un programme inédit d’innovation technologique pour l’industrie électronique 4.0, dédié à l’assemblage électronique et s’appuyant sur les sites industriels partenaires. Le cluster de l’électronique WE Network en sera le principal opérateur, appuyé par l’État, la Région des Pays de la Loire et la communauté urbaine Angers Loire Métropole. Rendez-vous fin avril pour le lancement des nouvelles activités !

L’intégration de la Cité de l’objet connecté au cœur de l’offre WE Network « Produits intelligents »

La Cité de l’objet connecté rejoint WE Network. Entamées depuis plusieurs mois, les collaborations entre les équipes de La Cité de l’objet connecté et WE Network se sont conclues par le rachat de la Cité par WE Network auprès des 18 actionnaires historiques.

Inaugurée en 2015 en présence des industriels français et du Président de la République, la Cité de l’objet connecté avait défriché et posé depuis 4 ans les bases d’une offre innovante d’accélérateur industriel de l’IoT qui a su attirer de nombreuses startups de l’IoT, mais aussi de plus en plus de PME, ETI et grands groupes qui développent de nouveaux modèles.

Avec la transformation digitale, les entreprises s’engagent à des degrés divers dans une course à l’innovation et certaines d’entre elles choisissent de créer avec l’IoT des produits et services connectés toujours plus intelligents, pour répondre aux innovations d’usages des clients, des marchés professionnels (santé connectée, ville intelligente, smart industrie,…) jusqu’aux besoins grand public (maison connectée,…). L’intégration de la Cité de l’objet connecté consolide l’offre d’accompagnement de WE Network pour les projets des entreprises en matière de nouveaux produits et services intelligents.

« Depuis sa création, la Cité a rempli un rôle de pionnier sur les nouveaux usages avec 450 projets accompagnés depuis sa création. À l’heure où nos entreprises s’engagent avec enthousiasme, et peut-être un brin d’appréhension, dans leur transition numérique, nous sommes convaincus que l’objet a toute sa place dans ces transformations passionnantes qui ne se feront pas uniquement dans le « cloud » ! Désormais portée par l’ensemble de la filière électronique, nul doute qu’elle poursuivra avec encore plus de pertinence son rôle d’accélérateur d’innovation pour les entreprises de notre territoire, et au-delà ! » souligne Sébastien Chatelier, Directeur Général de éolane et ancien Président de la Cité de l’objet connecté.

Un programme national d’innovation industrielle pour l’industrie électronique 4.0

Mais ce n’est pas tout. Face à la concurrence mondiale qui s’intensifie et la révolution des technologies de production, les industriels doivent également gagner en performance, en agilité et en coûts de fabrication. La solution repose une fois encore sur de nouveaux procédés de production électronique plus flexibles et plus agiles, vers l’usine électronique 4.0 – c’est à dire conforme à la 4ème révolution industrielle que vivent les entreprises.

C’est justement l’enjeu du lancement inédit d’un programme d’innovation technologique pour moderniser l’industrie d’assemblage électronique vers l’industrie 4.0 à partir de sites industriels partenaires travaillant en lien avec les équipes du Technocampus. Bénéficiant du Programme des Investissements d’Avenir de l’État (PIA 3), le projet prévoit 13 roadmaps d’innovation collaborative conduites directement sur les sites de production des industriels participants.

4 premiers projets pour transformer la filière d’assemblage électronique
Cobots, stocks morts, gestion des composants « exotiques » et Automated Guided Vehicles (AGV) : 4 premières roadmaps coopératives sont proposées à partir du mois de mars prochain aux fabricants de l’électronique souhaitant accélérer leur transformation vers l’industrie 4.0. Et les grands acteurs de la filière d’assemblage ont déjà emboîté le pas : Lacroix Electronics, éolane, ALL Circuits,… ainsi que d’autres entreprises de la filière électronique dans toute la France. Associé au soutien massif des partenaires publics, cet engagement fort des industriels apportera de la matière aux Program managers de WE Network en charge de la coordination des projets.

Vincent Bedouin, PDG de LACROIX Group, Vice-président du Comité Stratégique de Filière électronique et Président de WE Network le confirme : « La filière électronique est au cœur de la transformation digitale des entreprises. Elle représente un pivot essentiel pour la compétitivité française de demain. Après la création de la feuille de route Industrie électronique du futur et l’officialisation du Comité Stratégique de Filière Électronique, nous engageons maintenant la transformation de notre filière. L’État, la Région des Pays de la Loire et Angers Loire Métropole nous apportent un soutien historique pour concrétiser cette vision dans un Technocampus de l’Électronique ouvert à tous les acteurs français de la filière. »

Un Technocampus en lien avec les écosystèmes #IoT & #Manufacturing

Bassin historique de l’électronique en Europe, Angers a une place à part qui lui permet de connecter la filière électronique de l’Ouest avec l’accélération industrielle des startups, PME et grands groupes.

Angers et l’écosystème Grand Ouest s’appuient en effet sur des capacités d’innovation IoT (Internet of Things) d’un écosystème unique pour la conception et l’assemblage électronique. Grâce aux liens forts de confiance tissés dans le monde entier avec les membres influents du World Electronics Forum (WEF), AngersFrenchTech mène ainsi une action d’ouverture à l’international avec les grandes fédérations étrangères de l’électronique (Asie, USA,…) qui présentent d’incontestables avantages pour les entreprises de l’électronique et de ses usages.

Que ce soit pour s’ouvrir des marchés étrangers ou détecter de nouveaux partenariats stratégiques, l’enjeu est de créer pour les entreprises connectées au Technocampus Électronique les conditions qui permettent d’accélérer et d’intensifier leur croissance.

Le Technocampus Électronique rejoint le réseau des 8 Technocampus prévus en Région des Pays de la Loire

Initiés en Région des Pays de la Loire, les Technocampus sont des plateformes mutualisées de recherche et d’innovation technologique regroupant des grandes entreprises, des PME, des centres de recherche, des acteurs académiques, des pôles de compétitivité, des centres techniques, des clusters.

Un Technocampus est dédié à une thématique phare avec une ambition de rayonnement régional et national, voire international, comme les Composites, la Réalité virtuelle, les Agro-industries… et désormais Électronique. Soutenus par la Région des Pays de la Loire, leur nombre va passer de 4 à 8 dans les prochaines années.

Avec l’intégration de la Cité de l’objet connecté et la constitution d’un programme d’innovation technologique pour l’industrie d’assemblage électronique 4.0, WE Network fait converger les forces de la filière et réunit progressivement les composantes du futur technocampus de l’électronique. D’autres acteurs envisagent déjà leur intention de se connecter au Technocampus Électronique, pour trouver les solutions industrielles de leurs nouveaux produits ou procédés de production intelligents.

Accueillir ces nouvelles activités dans le bâtiment historique que se partagent la Cité de l’objet connecté et WE Network demande toutefois quelques aménagements. Financés par Angers Loire Métropole, les travaux ont démarré en janvier 2019 et se termineront d’ici la fin de l’année, pour accueillir graduellement toutes les activités du nouveau Technocampus.

Publié le 07/02/2019

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Technologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 1 =

titre
titre