L’ancien maire d’Angers, Jean-Claude Antonini est décédé.

Voeux de Jean-claude Antonini en janvier 2011

Après Jean Monnier récemment, on vient d’apprendre le décès de Jean-Claude Antonini de l’ancien maire d’Angers (1998-2012), ancien président de la communauté d’agglomération d’Angers Loire Métropole (2001-2014.), conseiller général du Maine-et-Loire (1988 à 1998) et conseiller régional des Pays de la Loire à la veille de ses 79 ans. Il était marié et père de quatre enfants.

Olivier Vaillant, ancien collaborateur de Jean-Claude Antonini de 2001 à 2014

“Jean-Claude était un atypique en politique. Il brillait par son franc parler, il disait ce qu’il pense, directement, au mépris souvent de toute prudence et sans les circonvolutions de la langue de bois politique. Le verbe politique pour Jean-Claude n’était pas une langue morte.

Jean-Claude était un intuitif, guidé par le bon, par le juste, par la joie du vivre ensemble. Il saisissait les besoins, les tendances, la ville en un regard et nous faisait partager une direction. C’était un développeur pour qui le résultat passait avant le discours. Nous lui devons la rénovation urbaine, le tramway, le Quai, l’agenda 21, les conseils de quartier, le parc Balzac, Aqua Vita, le démarrage de la reconquête de la Maine…

Jean-Claude était un homme d’ouverture. Plus qu’aucun autre, il était ouvert à la discussion, à la réinterrogation, au doute. Certains ont pris souvent ce trait pour une faiblesse. Mal leur en a pris, ils ont toujours échoué en confondant tolérance et manque de volonté.”

Frédéric Béatse, ancien Maire d’Angers

“Il a fait d’Angers la première ville de France où il fait bon vivre avec une attention méticuleuse à tous les Angevins, notamment les plus faibles qu’il avait soignés et accompagnés lorsqu’il était médecin de quartier. Il a notamment développé un politique de santé publique et renforcé les politiques de solidarité.

C’est cette même sensibilité qui l’avait conduit à défendre et réaliser une des plus grandes opérations de rénovation urbaine de France dans les quartiers de La Roseraie, Belle-Beille, Verneau et Grand-Pigeon.

Homme d’intuition et d’une grande sensibilité environnementale, il a compris avant les autres les enjeux de la transition écologique en faisant d’Angers la capitale française du développement durable, à l’image de la mise en œuvre d’un des premiers agenda 21 français ou du projet des Berges de Maine qu’il avait imaginé et qu’il m’avait transmis. Nous lui devons d’être la première ville verte de France, notamment avec le Parc de Balzac qu’il avait réalisé en tant qu’adjoint au Maire.

Il a été de tous les combats contre les inégalités et pour le rassemblement des progressistes à Angers.

A titre personnel, Jean-Claude Antonini aura été l’une des plus belles rencontres de ma vie. J’ai été son adjoint pendant dix ans. J’ai beaucoup appris à ses côtes sur la nécessaire humilité qui doit accompagner une responsabilité d’élu et sur l’obligation d’avoir une vision de long terme de l’avenir de notre ville et de notre agglomération. Lorsque j’étais Maire, sa confiance et ses conseils ont été des guides précieux.

Il laissera une empreinte indélébile dans notre si belle ville d’Angers. “

Marc Laffineur, Maire d’Avrillé, Membre honoraire du Parlement, ancien Ministre.

« Jean-Claude Antonini a consacré une grande partie de sa vie aux Angevins, en tant que médecin et élu. Il était très attaché à la Ville d’Angers. Si nous n’avons pas toujours été d’accord, je retiendrai notre action commune en faveur de l’implantation du parc végétal Terra Botanica sur le site Angers-Avrillé. Mes pensées vont à sa famille et à ses proches. » Marc Laffineur, Maire d’Avrillé, Membre honoraire du Parlement, ancien Ministre.

Jean-Luc ROTUREAU

«A l’heure du départ de Jean-Claude ANTONINI, je pense d’abord à l’homme qu’il a été, avec son parcours, ses combats, ses joies et ses souffrances et son amour pour sa ville, notre ville d’Angers.

Les divergences politiques ne sont rien et s’effacent devant les questions humaines. Nous avons vécu plusieurs périodes en commun avec Jean-Claude., des bonnes et des moins bonnes. Si je n’ai pas partagé tous ses choix, je sais aussi combien il a voulu faire ce qui lui semblait le mieux, en fonction du contexte.

Je retiens de ce parcours commun sa volonté de se battre pour sa ville, son obsession à la rendre plus contemporaine, plus respectueuse de l’environnement, plus vivante, plus ouverte, au service des Angevins.»

Les conseillers départementaux de gauche au Département de Maine-et-Loire

« Jean-Claude était un humaniste, attaché à l’amélioration concrète des conditions de vie et au progrès du quotidien. Lutte contre le bruit, prise en charge sociomédicale pour tous et notamment des plus précaires, volonté d’un aménagement plus écologique des espaces publics… C’est sur ces domaines qu’il a fait entendre sa voix, notamment au Conseil général de Maine-et-Loire.

Avec Jean Monnier, Jean Rousseau, Pierre Guibert, c’est une nouvelle figure pionnière de notre groupe qui nous quitte. Nos condoléances vont à ses proches. « 

Nos Photos de l’ancien maire d’Angers

Publié le 08/02/2019

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

87 + = 91