Angers

Découvrez la nouvelle passerelle de la gare d’Angers ! [VIDEO] [PHOTO]

Publié

le

Le choix est fait ! Christophe Béchu, président de la Communauté Urbaine d'Angers présentera ce lundi soir aux élus de l'agglomération le choix retenu pour la prochaine passerelle de franchissement de la gare d'Angers.

Le choix est fait ! Christophe Béchu, président de la Communauté Urbaine d’Angers présentera ce lundi soir aux élus de l’agglomération le choix retenu pour la prochaine passerelle de franchissement de la gare d’Angers.

Le choix est fait ! Christophe Béchu, président de la Communauté Urbaine d’Angers présentera ce lundi soir aux élus de l’agglomération le choix retenu pour la prochaine passerelle de franchissement de la gare d’Angers.

La nouvelle passerelle qui surplombera la gare d’Angers Saint et qui reliera le Nord et le Sud , c’est un franchissement piéton qui relie la rue Fulton au Sud, et la rue Auguste Gautier au Nord et améliore la liaison entre les deux quartiers séparés par le faisceau ferroviaire, tout en permettant une desserte directe des quais depuis la rue. « Le franchissement prend la forme d’une grande courbe qui s’insère dans le périmètre défini et offre une continuité urbaine entre la place Pierre Semard et la place Giffard-Langevin. » précise l’agglomération dans sa présentation. « La nouvelle passerelle est un ouvrage singulier à l’échelle de la ville. Il exprime le renouvellement urbain de Cours Saint Laud […]. C’est un espace public angevin de qualité, un nouvel endroit de contemplation au cours de la promenade urbaine des angevins. ». explique DFA (Dietmar Feichtinger Architectes) architecte de cette passerelle.

La volumétrie générale, formée par un tablier en acier supportant des portiques en bois, est « une réponse au site et aux intentions fonctionnelles du projet. Le tablier, constitué d’un caisson et de consoles en acier, permet de réaliser les portées importantes par dessus les voies tout en procurant une matérialité forte en relation avec l’environnement ferroviaire. Le caisson intègre un banc pour les passagers dans l’attente d’un train ou pour le passant qui souhaiterait simplement profiter des vues lointaines offertes par le faisceau de la gare. »explique l’architecte qui a réalisé encore dernièrement le nouvel ouvrage d’accès au Mont Saint-Michel

Montant des travaux 5 Millions d’euros.Début de la construction fin 2018 pour une livraison début 2020.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

31 − = 29