Elections Départementales 2015 en Maine-et-Loire : Comment ça marche ?

Les élections départementales

Les élections départementales

Les élections départementales en France et dans le Maine-et-Loire aura lieu le dimanche 22 mars 2015 et en cas de second tour le dimanche 29 mars 2015. On vous en parle, mais qu’est ce que c’est ? Voici une petite synthèse pour vous l’expliquer.

Ces élections départementales remplacent les élections cantonales. Il s’agit d’élire les conseillers départementaux, appelés précédemment conseillers généraux. En revanche, le conseil Général garde ses compétences -pour le moment- mais devient : Conseil Départemental. Depuis 2004, il a en charge la gestion du réseau routier national, les collèges et surtout tout un volet social (protection de l’enfance, insertion des personnes en difficulté, RSA, aide aux personnes handicapées et âgées, prévention sanitaire…). Mais alors, où sont les nouveautés ?

Les candidats

Ces élections départementales sont organisées selon un scrutin binominal mixte majoritaire à deux tours. Plus simplement, chaque canton élit un binôme composé d’une femme et d’un homme. A ce jour en France, seuls 14% des conseillers généraux sont des femmes. Chaque candidat est suppléé d’une personne de même sexe, de façon à ce que le binôme titulaire reste mixte. Les élus le seront pour six ans. Pour le premier tour, les déclarations de candidature sont à déposer en préfecture, entre le 9 et le 16 février. Pour se maintenir au second tour, il faut avoir obtenu au moins un nombre de voix égal à 12,5 % des inscrits (et non des votants !) Si aucun binôme ne remplit cette condition, seuls les deux binômes arrivés en tête peuvent se maintenir au second tour. Il y a donc fort à parier que les triangulaires au second tour seront quasi inexistantes. Les candidatures sont reçues exclusivement à la préfecture de Maine-et-Loire du lundi 9 février au lundi 16 février de 9h15 à 16h.

La carte des cantons

Le nombre et le périmètre des cantons ont changé. Ils ont été redessinés en 2014 sur la base des chiffres des populations légales publiés, le 27 décembre 2013 par l’Insee. Selon le ministère de l’Intérieur, les cantons sont désormais plus équitables car chaque élu représente le même nombre d’habitants. C’est ainsi que le nombre de cantons a été divisé par deux dans le Maine-et-Loire (sans pour autant que le nombre de conseillers diminuent, car ils sont deux par territoire). Le département ne compte plus 41 cantons mais 21. Et pourtant, ce sont bien 42 conseillers départementaux qui seront élus en avril prochain, au lieu de 39 actuellement.

Quels changements en Maine-et-Loire ?

En Maine-et-Loire, le décret prévoit de passer de 41 à 21 cantons. C’est donc la moitié des cantons qui va disparaître, essentiellement en zone rurale. L’écart de population de chaque nouveau canton variera de 20 % maximum.

Le canton le moins peuplé sera celui de Longué-Jumelles (30 563 habitants), le plus peuplé celui de Cholet 2 (43 177 habitants). Établi sur le seul critère démographique, ce découpage tient peu compte des bassins de vie et des autres découpages administratifs.

Credit CG 49 - Carte des nouveaux cantons  en Maine-et-Loire

Credit CG 49 – Carte des nouveaux cantons en Maine-et-Loire

Les nouveaux cantons en Maine-et-Loire.

Le canton no 1 (Angers-1) comprend la partie de la commune d’Angers située à l’intérieur du périmètre défini par l’axe des voies et limites suivantes : cours de la Maine, pont de la Haute-Chaîne,boulevard Ayrault, boulevard Carnot, rue Pierre-Lise, avenue Montaigne jusqu’à la limite territoriale de commune de Saint-Barthélemy-d’Anjou, rue du Grand-Montrejeau, chemin de Villechien, rocade Est, boulevard d’Estienne-d’Orves, boulevard Jacques-Millot, boulevard Joseph-Bédier, avenue de-Lattre-de-Tassigny, rue Auguste-Blandeau, rue du Docteur-Guichard, boulevard de Strasbourg, boulevard Yvonne-Poirel, rue Moirin, rue Eblé, boulevard Yvonne-Poirel, pont Noir, rue Jacques-Bordier, boulevard Marc-Leclerc, rond-point de la Baumette, boulevard Olivier-Couffon, ligne droite dans le prolongement de la rue Faidherbe jusqu’au cours de la Maine, cours de la Maine.

Le canton no 2 (Angers-2) comprend :
– Les communes de Bouchemaine et de Sainte-Gemmes-sur-Loire ;
– La partie de la commune d’Angers située au sud et à l’ouest d’une ligne définie par l’axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Beaucouzé, route départementale 323, cours
de la Maine, ligne droite dans le prolongement de la rue Faidherbe, boulevard Olivier-Couffon, rond-point de la Baumette, boulevard Marc-Leclerc, rue Jacques-Bordier, pont Noir, boulevard Yvonne-Poirel, rue Eblé, rue Moirin, boulevard Yvonne-Poirel, boulevard de Strasbourg, rue du Docteur-Guichard, rue Auguste-Blandeau, avenue de-Lattre-de-Tassigny et son prolongement en ligne droite, jusqu’à la limite territoriale de la commune
des Ponts-de-Cé.

Le canton no 3 (Angers-3) comprend :
– Les communes suivantes : Beaucouzé, Béhuard, Saint-Clément-de-la-Place, Saint-Jean-de-Linières, SaintLambert-la-Potherie, Saint-Léger-des-Bois, Saint-Martin-du-Fouilloux, Savennières ;
– La partie de la commune d’Angers située à l’ouest d’une ligne définie par l’axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune d’Avrillé, avenue René-Gasnier, rue Saint-Lazare, place
du Docteur-Bichon, boulevard Georges-Clemenceau, boulevard Descazeaux, place de la Laiterie, rue Beaurepaire, pont de Verdun, cours de la Maine, route départementale 323, jusqu’à la limite territoriale de la
commune de Beaucouzé

Le canton no 4 (Angers-4) comprend :
– Les communes suivantes : Avrillé, La Meignanne, La Membrolle-sur-Longuenée, Montreuil-Juigné, Le Plessis-Macé ;
– La partie de la commune d’Angers située au nord et à l’ouest d’une ligne définie par l’axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Cantenay-Epinard, cours de la Mayenne, cours
de la Maine, pont de Verdun, rue Beaurepaire, boulevard Descazeaux, place de la Laiterie, boulevard GeorgesClemenceau, place du Docteur-Bichon, rue Saint-Lazare, avenue René-Gasnier, jusqu’à la limite territoriale de la commune d’Avrillé.

Le canton no 5 (Angers-5) comprend :
– Les communes suivantes : Briollay, Cantenay-Epinard, Ecouflant, Ecuillé, Feneu, Soulaire-et-Bourg ;
– La commune d’Angers située au nord d’une ligne définie par l’axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune d’Ecouflant, avenue Victor-Chatenay, avenue Pasteur, rue Emile-Blavier,
rue de Jérusalem, rue Edouard-et-Renée-Cœffard, boulevard des Deux-Croix, rue Jospeh-Cussoneau, avenue Montaigne, rue Pierre-Lise, boulevard Saint-Michel, boulevard Carnot, boulevard Ayrault, pont de la HauteChaîne, cours de la Maine, cours de la Mayenne, jusqu’à la limite territoriale de la commune de CantenayEpinard.

Le canton no 6 (Angers-6) comprend :
– Les communes suivantes : Beauvau, La Chapelle-Saint-Laud, Chaumont-d’Anjou, Cornillé-les-Caves, Corzé, Huillé, Jarzé, Lézigné, Lué-en-Baugeois, Marcé, Montreuil-sur-Loir, Pellouailles-les-Vignes, SaintBarthélemy-d’Anjou, Saint-Sylvain-d’Anjou, Seiches-sur-le-Loir, Sermaise, Soucelles, Villevêque ;
– La partie de la commune d’Angers située à l’est d’une ligne définie par l’axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Barthélemy-d’Anjou, avenue Victor-Chatenay,
avenue Pasteur, rue Emile-Blavier, rue de Jérusalem, rue Edouard-et-Renée-Cœffard, boulevard des DeuxCroix, rue Joseph-Cussonneau, avenue Montaigne, jusqu’à la limite territoriale de la commune de SaintBarthélemy-d’Anjou.

Le canton no 7 (Angers-7) comprend :
– Les communes suivantes : Andard, Bauné, La Bohalle, Brain-sur-l’Authion, Corné, La Daguenière, La Ménitré, Le Plessis-Grammoire, Saint-Mathurin-sur-Loire, Sarrigné, Trélazé ;
– La partie de la commune d’Angers non incluse dans les cantons d’Angers-1, d’Angers-2, d’Angers-3, d’Angers-4, d’Angers-5 et d’Angers-6.

Le canton no 8 (Beaufort-en-Vallée) comprend les communes suivantes : Auverse, Baugé-en-Anjou, Beaufort-en-Vallée, Bocé, Breil, Brion, Broc, Chalonnes-sous-le-Lude, Chartrené, Chavaignes, Cheviré-
le-Rouge, Chigné, Clefs-Val d’Anjou, Cuon, Dénezé-sous-le-Lude, Echemiré, Fontaine-Guérin, Fontaine-Milon, Fougeré, Gée, Genneteil, Le Guédeniau, Lasse, Linières-Bouton, Mazé, Meigné-le-Vicomte, Méon, Noyant, Parçay-les-Pins, La Pellerine, Saint-Georges-du-Bois, Saint-Quentin-lès-Beaurepaire.

Le canton no 9 (Beaupréau) comprend les communes suivantes : Andrezé, Beaupréau, Bégrollesen-Mauges, La Boissière-sur-Evre, La Chapelle-du-Genêt, Chaudron-en-Mauges, La Chaussaire, Le Fief-Sauvin,
Le Fuilet, Gesté, Jallais, La Jubaudière, Montrevault, Le Pin-en-Mauges, La Poitevinière, Le Puiset-Doré, Saint-Philbert-en-Mauges, Saint-Pierre-Montlimart, Saint-Quentin-en-Mauges, Saint-Rémy-en-Mauges, La Salleet-Chapelle-Aubry, Villedieu-la-Blouère.

Le canton no 10 (Chalonnes-sur-Loire) comprend les communes suivantes : Bécon-les-Granits, Chalonnes-sur-Loire, Champtocé-sur-Loire, Chaudefonds-sur-Layon, La Cornuaille, Denée, Ingrandes,
Le Louroux-Béconnais, La Possonnière, La Pouëze, Rochefort-sur-Loire, Saint-Aubin-de-Luigné, SaintAugustin-des-Bois, Saint-Georges-sur-Loire, Saint-Germain-des-Prés, Saint-Sigismond, Villemoisan.

Le canton no 11 (Chemillé-Melay) comprend les communes suivantes : Aubigné-sur-Layon, Beaulieu-sur-Layon, Champ-sur-Layon, Chanzeaux, La Chapelle-Rousselin, Chavagnes, Chemillé-Melay,
Cossé-d’Anjou, Faveraye-Mâchelles, Faye-d’Anjou, La Jumellière, Martigné-Briand, Mozé-sur-Louet, Neuvyen-Mauges, Notre-Dame-d’Allençon, Rablay-sur-Layon, Saint-Georges-des-Gardes, Saint-Lambert-du-Lattay,
Saint-Lézin, Sainte-Christine, La Salle-de-Vihiers, Thouarcé, La Tourlandry, Valanjou.

Le canton no 12 (Cholet-1) comprend la partie de la commune de Cholet située à l’ouest et au sud d’une ligne définie par l’axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de
Saint-Léger-sous-Cholet, chemin communal no 5, rue Charles-Lindbergh, boulevard des Bois-Lavau (route départementale 13), boulevard du Pont-de-Pierre, boulevard Hérault, place de la République, boulevard
Gustave-Richard, rue Nationale, rue Sadi-Carnot, rue de Lorraine, rue de Maulévrier (route départementale 20), jusqu’à la limite territoriale de la commune de Mazières-en-Mauges.

Le canton no 13 (Cholet-2) comprend :
– Les communes suivantes : Cernusson, Les Cerqueux, Les Cerqueux-sous-Passavant, Chanteloup-les-Bois, Cléré-sur-Layon, Coron, La Fosse-de-Tigné, Maulévrier, Mazières-en-Mauges, Montilliers, Nuaillé, Nueil-surLayon, Passavant-sur-Layon, La Plaine, Saint-Paul-du-Bois, Somloire, Tancoigné, La Tessoualle, Tigné, Toutlemonde, Trémentines, Trémont, Vezins, Vihiers, Yzernay ;
– La partie de la commune de Cholet non incluse dans le canton de Cholet-1.

Le canton no 14 (Doué-la-Fontaine) comprend les communes suivantes : Ambillou-Château, Antoigné, Brézé, Brigné, Brossay, Chemellier, Chênehutte-Trèves-Cunault, Cizay-la-Madeleine, Concourson-sur-Layon,
Le Coudray-Macouard, Courchamps, Coutures, Dénezé-sous-Doué, Doué-la-Fontaine, Epieds, Forges, Gennes, Grézillé, Louerre, Louresse-Rochemenier, Meigné, Montfort, Montreuil-Bellay, Noyant-laPlaine, Le Puy-Notre-Dame, Saint-Cyr-en-Bourg, Saint-Georges-des-Sept-Voies, Saint-Georges-sur-Layon, Saint-Just-sur-Dive, Saint-Macaire-du-Bois, Le Thoureil, Les Ulmes, Vaudelnay, Les Verchers-sur-Layon.

Le canton no 15 (Longué-Jumelles) comprend les communes suivantes : Allonnes, Blou, Brainsur-Allonnes, La Breille-les-Pins, Courléon, La Lande-Chasles, Longué-Jumelles, Mouliherne, Neuillé, Les Rosiers-sur-Loire, Saint-Clément-des-Levées, Saint-Martin-de-la-Place, Saint-Philbert-du-Peuple, Varennessur-Loire, Vernantes, Vernoil-le-Fourrier, Villebernier, Vivy.

Le canton no 16 (La Pommeraye) comprend les communes suivantes : Beausse, Botz-en-Mauges, Bourgneuf-en-Mauges, Bouzillé, Champtoceaux, La Chapelle-Saint-Florent, Drain, Landemont, Liré, Le Marillais, Le Mesnil-en-Vallée, Montjean-sur-Loire, La Pommeraye, Saint-Christophe-la-Couperie, SaintFlorent-le-Vieil, Saint-Laurent-de-la-Plaine, Saint-Laurent-des-Autels, Saint-Laurent-du-Mottay, Saint-Sauveurde-Landemont,
La Varenne.

Le canton no 17 (Les Ponts-de-Cé) comprend les communes suivantes : Les Alleuds, Blaison-Gohier, Brissac-Quincé, Charcé-Saint-Ellier-sur-Aubance, Juigné-sur-Loire, Luigné, Mûrs-Erigné, Les Ponts-de-Cé,
Saint-Jean-de-la-Croix, Saint-Jean-des-Mauvrets, Saint-Melaine-sur-Aubance, Saint-Rémy-la-Varenne, Saint-Saturnin-sur-Loire, Saint-Sulpice, Saulgé-l’Hôpital, Soulaines-sur-Aubance, Vauchrétien.

Le canton no 18 (Saint-Macaire-en-Mauges) comprend les communes suivantes : Le Longeron, Le May-sur-Evre, Montfaucon-Montigné, La Renaudière, La Romagne, Roussay, Saint-André-de-la-Marche,
Saint-Christophe-du-Bois, Saint-Crespin-sur-Moine, Saint-Germain-sur-Moine, Saint-Léger-sous-Cholet, Saint-Macaire-en-Mauges,La Séguinière, Tillières, Torfou.

Le canton no 19 (Saumur) comprend les communes suivantes : Artannes-sur-Thouet, Chacé, Distré, Fontevraud-l’Abbaye, Montsoreau, Parnay, Rou-Marson, Saumur, Souzay-Champigny, Turquant,
Varrains, Verrie

Le canton no 20 (Segré) comprend les communes suivantes : Angrie, Armaillé, Aviré, Bouillé-Ménard, Le Bourg-d’Iré, Bourg-l’Evêque, Candé, Carbay, Challain-la-Potherie, La Chapelle-Hullin,
La Chapelle-sur-Oudon, Châtelais, Chazé-Henry, Chazé-sur-Argos, Combrée, La Ferrière-de-Flée, Freigné,Grugé-l’Hôpital, L’Hôtellerie-de-Flée, Loiré, Louvaines, Marans, Montguillon, Noëllet, Noyant-la-Gravoyère,
Nyoiseau, Pouancé, La Prévière, Saint-Martin-du-Bois, Saint-Michel-et-Chanveaux, Saint-Sauveur-de-Flée,Sainte-Gemmes-d’Andigné, Segré, Le Tremblay, Vergonnes.

Le canton no 21 (Tiercé) comprend les communes suivantes : Andigné, Baracé, Brain-surLonguenée, Brissarthe, Chambellay, Champigné, Champteussé-sur-Baconne, Châteauneuf-sur-Sarthe, Cheffes, Chemiré-sur-Sarthe, Chenillé-Changé, Cherré, Contigné, Daumeray, Durtal, Etriché, Gené, Grez-Neuville, La Jaille-Yvon, Juvardeil, Le Lion-d’Angers, Marigné, Miré, Montigné-lès-Rairies, Montreuil-sur-Maine, Morannes, Pruillé, Querré, Les Rairies, Sceaux-d’Anjou, Sœurdres, Thorigné-d’Anjou, Tiercé, Vern-d’Anjou

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store, plus d’infos, de vidéos et de services 

L’ensemble des candidats aux élections départementales en Maine-et-Loire

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store  et sur les plateformes Windows, plus d’infos, de vidéos et de services.

Publié le 12/02/2015

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

72 + = 80