Liquidation d’Altia à Montreuil-Bellay. Réaction de Jacques Auxiette

Jacques Auxiette, Président de la région des Pays de la Loire

Jacques Auxiette, Président de la région des Pays de la Loire

Le Tribunal de commerce de Paris a prononcé la liquidation judiciaire sans poursuite d’activité de la société d’équipements pour cabines de tracteurs appartenant au groupe Altia, située à Montreuil-Bellay. Les sites Altia du Mans et de Montreuil Bellay avaient été placés en redressement judiciaire le 30 juillet dernier, puis, en septembre, la période d’observation des sites avait été prolongée de trois mois.

La Région avait apporté son soutien aux salariés d’Altia à plusieurs reprises, mais aussi aux élus des comités d’entreprise des différents sites ligériens du groupe Altia. Elle avait ainsi pris en charge, à titre exceptionnel, une partie des frais
d’intervention de l’expert qui accompagnait depuis 5 ans les élus des comités d’entreprise, leur permettant d’appréhender au mieux la réalité de la situation actuelle du groupe et de ses filiales, mais aussi le projet de futurs candidats à la reprise des sites ligériens.

Jacques Auxiette, président du Conseil régional avait sollicité l’organisation d’une table ronde à l’initiative de l’Etat sur la
situation de l’ensemble du groupe ALTIA pour la bonne coordination des actions à engager à l’échelle nationale mais aussi
de chaque territoire concerné par cette défaillance industrielle.

Il déplore aujourd’hui la situation : « Le prolongement de la période d’observation n’a pas permis de trouver une solution permettant de sauvegarder l’activité à Saumur. J’avais moi-même interpellé l’Administrateur judiciaire en charge du dossier, mais aussi le Gouvernement fin août. Nous étions disposés à accompagner tout projet de reprise dès lors qu’il apparaîtrait solide, pérenne, et présentant des engagements fermes en matière de maintien des emplois. Malheureusement aucune solution n’a été trouvée et aujourd’hui ce sont 66 personnes qui vont se retrouver au chômage. Et c’est bien naturellement à eux que je pense aujourd’hui avec la décision prise par le Tribunal de commerce ».

Publié le 19/02/2015

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 3 =