Les Caprices de Marianne en création au Nouveau Théâtre d’Angers

Credit Caroline Séjourné - Les Caprices de Marianne en création au Nouveau Théâtre d'Angers

Credit Caroline Séjourné – Les Caprices de Marianne en création au Nouveau Théâtre d’Angers

Après Trahisons de Harold Pinter, créé à la Comédie-Française, Frédéric Bélier-Garcia aborde le répertoire classique avec Les Caprices de Marianne d’Alfred de Musset, classique d’une étonnante modernité, imaginé, écrit et imprimé en moins de deux semaines par un jeune homme de 23 ans.

Le directeur du Nouveau Théâtre d’Angers rencontre l’écriture subtile et d’un romantisme blessé de Musset avec cet ouvrage inclassable, à la fois drame et comédie, romantique et quotidien… Le frère d’Alfred de Musset en soulignait le caractère novateur en ces termes : « Cela ne ressemblait à rien. C’était de la quintessence d’esprit et de fantaisie semée dans un sujet passionné. » Interprété par des comédiens fougueux, ce précipité des amours et des blessures est un hymne à la jeunesse exaltée d’hier et d’aujourd’hui.
La pièce sera créée au Théâtre Le Quai à Angers du 26 février au 14 mars et partira ensuite en tournée nationale (Sartrouville, Tours, Vire, Le Mans, Nice…)

Que raconte la pièce ?

Cœlio, amoureux mélancolique de Marianne, mais trop timide pour l’aborder, fait appel à son ami Octave, noceur voluptueux, pour plaider sa cause auprès d’elle. Marianne est une jeune
Napolitaine, mariée à un juge d’une jalousie féroce. La jeune femme, qui n’a d’autre distraction que de se rendre à l’église, se refuse à aimer Cœlio, vacille sous l’ardeur d’Octave, puis, par un revirement qui est un caprice, accepte d’ouvrir sa porte à un amant. Mais lequel ? La romance va tourner au drame.
Les Caprices de Marianne sont le récit d’une jeunesse qui se fracasse sur son siècle, sur son
désœuvrement. Bien avant La fureur de vivre de Nicholas Ray, Musset prend le pouls mystérieux de cette fièvre étrange qui s’empare d’une génération orpheline de tout combat, de tout engagement, qui cherche dans le cynisme, la sensualité, le plaisir facile, ou le fanatisme mélancolique, son salut, c’est-à-dire un arrangement avec la vie.
En suivant, hors d’haleine et le cœur à nu, les dédales du désir amoureux, les protagonistes
perdent leurs convictions par timidité, pulsion, envie, convoitise, jalousie.
« Tout change mais rien n’arrive ! ». Écrits au lendemain d’une insurrection avortée, Les Caprices sont une grande œuvre incandescente du romantisme français. Et les héros de cette fable, partis pour une comédie, ripent dans le drame. Cette pièce est aujourd’hui comme toujours, le cri, le baroud éclatant d’une jeunesse contre son mal de vivre.

Frédéric Bélier-Garcia

Distribution :
texte Alfred de Musset – mise en scène Frédéric Bélier-Garcia – avec Marie-Armelle Deguy /en alternance avec Laurence Roy, Sébastien Eveno, Denis Fouquereau, Jan Hammenecker, David Migeot, Yvette Poirier, Sarah-Jane Sauvegrain – lumière Roberto Venturi, décor Jacques Gabel, costumes Catherine Leterrier, création musicale Vincent Erdeven, maquillage Catherine Nicolas, coiffures Frédéric Souquet, collaboration artistique Caroline Gonce, création sonore Jean-Christophe Bellier
Production Nouveau Théâtre d’Angers Centre dramatique national

Dates
ANGERS – Théâtre Le Quai – T900
du jeudi 26 février au samedi 14 mars 2015, lundi au mercredi à 19h30, jeudi et vendredi à 20h30, samedi à 18h, relâche lundi 2 et les dimanches.
Réservations 8 à 23 euros au 02 41 22 20 20 ou www.lequai-angers.eu

Tournée
SARTROUVILLE – Théâtre de Sartrouville Centre dramatique national
du jeudi 19 au samedi 21 mars 2015
TOURS – Centre Dramatique Régional de Tours – Le Nouvel Olympia
du mardi 24 au vendredi 27 mars 2015
LE MANS – L’Espal
du mercredi 1er au vendredi 3 avril 2015
VIRE – Théâtre Le Préau Centre dramatique régional
jeudi 9 avril 2015
NICE – Théâtre National de Nice – Centre Dramatique National Nice Côte d’Azur
du mercredi 15 au dimanche 19 avril 2015

Publié le 20/02/2015

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Angers · Culture · Edition · NTA · Vie locale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + = 18