Départementales 2015 – Maine-et-Loire. Natacha Bleu-Combelles et Julien Gaboriau, candidats sur le canton N°3 (Angers)

Natacha Bleu-Combelles et Julien Gaboriau, candidats sur le canton N°3 (Angers)

Natacha Bleu-Combelles et Julien Gaboriau, candidats sur le canton N°3 (Angers)

Natacha Bleu-Combelles : 47 ans, Aide à Domicile, Militante politique (PCF), syndicale (CGT) et associative, Angers
Julien Gaboriau : 24 ans, Assistant d’éducation, Militant politique (PCF) et associatif , Angers

Angevins et militants, nous sommes tous deux, par nos emplois respectifs et notre engagement commun au Parti Communiste Français, au cœur des problématiques qui se posent dans le département. Nos expériences complémentaires se mêlent et nous amènent à l’idée que le changement est nécessaire pour la majorité d’entre nous. Habitués du travail de terrain, avec des jeunes ou des personnes dépendantes, militants associatifs dans différents domaines, nos aspirations personnelles et nos préoccupations politiques sont ancrées de le réel et correspondent aux exigences du quotidien collectif.

Pourquoi vous présentez-vous aux Départementales 2015 en Maine et Loire et quel est votre projet ?

Pour nous la solidarité, la protection et l’emploi ne sont pas que des mots ou des promesses, mais des perspectives concrètes, indispensables et réalisables. Nous sommes opposés à la manière dont est actuellement géré le département et refusons les nombreuses restrictions qui pèsent sur nos vies. Nous rejoignons le rassemblement pour une alternative à l’austérité car nous pensons qu’il est urgent de renouer avec une politique départementale ambitieuse, qui reconnaît chacun dans ses droits, tout en favorisant l’éducation et l’emploi pour tous. Notre ambition : faire de la politique et du département de réels outils de progrès et d’avenir.

Comment comptez-vous vous démarquer des autres candidats ?

Tout d’abord nous nous opposons à l’asphyxie budgétaire, imposée par le gouvernement actuel, aux collectivités territoriales (dont les départements). De plus, nous ne sommes pas des professionnels de la politique, et nos analyses autant que nos projets reposent sur nos expériences de vie. Nous sommes des citoyens ordinaires, pour nous les conséquences des politiques menées depuis trop longtemps (précarité, difficultés financières, manque de moyens pour l’éducation et l’action sociale) sont le quotidien. Nous voulons redonner espoir et agir concrètement pour l’intérêt commun. Nous, nous agirons !

Quelle sera la première mesure, au niveau de votre canton, que vous défendrez au Conseil Départemental, une fois élu ?

Parmi tant d’autres mesures prioritaires, nous défendrons le rétablissement d’urgence des dispositifs et des subventions supprimés par la majorité politique actuelle (les bourses départementales étudiantes, le financement pour les éducateurs spécialisés par exemple). Cela permettra ensuite de défendre l’investissement à hauteur des besoins dans ces domaines comme dans d’autres pour faire vivre la solidarité.

Si vous êtes élu, à qui allez-vous rendre visite en premier lieu sur votre canton?

A ceux dont personne ne se préoccupe une fois le scrutin passé. Nous sommes nombreux dans cette position, il s’agit de se faire entendre et de s’imposer dans le débat. Les élections devraient être un point de départ vers des améliorations concrètes et non vers de nouveaux reculs ou des promesses trahies. Si de nombreux citoyens se désintéressent de la politique, c’est parce qu’elle ne répond pas à leur besoins immédiats. Pourtant c’est possible et nécessaire. C’est auprès de tous les oubliés (devant les Pôle-Emploi, les CAF, dans les quartiers populaires, les zones rurales défavorisés…) que nous sommes présents dès aujourd’hui, et nous le resterons.

Un souvenir, un lieu, une personne que vous affectionnez en rapport avec votre canton ?

Le quartier populaire de Belle-Beille, à Angers, nous tient particulièrement à cœur. Natacha y vit depuis 1991 et s’est investie dans plusieurs associations, et Julien y a étudié et vécu pendant cinq ans. C’est un quartier riche en cultures, en activités associatives, en échanges. C’est aussi un quartier dont les habitants ont de fortes attentes politiques en termes de logement, de santé, d’action sociale, d’éducation et d’initiatives culturelles. Le « vivre ensemble », prôné par de nombreux élus en ce début d’année 2015, reste bien souvent à l’état de formule incantatoire. Il est plus que temps de le rendre possible en luttant contre l’exclusion et la précarité.

Natacha Bleu-Combelles et Julien Gaboriau sont candidats sur le canton N°3 (Angers) Divers gauche – PCF/Front de Gauche.

L’ensemble des candidats aux élections départementales en Maine-et-Loire

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store  et sur les plateformes Windows, plus d’infos, de vidéos et de services.

Publié le 21/02/2015

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 3

titre