Départementales 2015 – Maine-et-Loire. Danielle Duret et Aymeric Merlaud, candidats sur le canton N°18 (Saint-Macaire-en-Mauges)

Danielle Duret et Aymeric Merlaud, candidats sur le canton N°18 (Saint-Macaire-en-Mauges)

Danielle Duret et Aymeric Merlaud, candidats sur le canton N°18 (Saint-Macaire-en-Mauges)

Danielle Duret – retraitée du secteur bancaire – domiciliée au May-sur-Evre – Ancienne candidate pour le Front National aux élections législatives sur la circonscription de Cholet. J’ai fait le choix de la France en m’impliquant au Front National. C’est le seul parti qui veut défendre avec efficacité la justice sociale, la souveraineté, l’identité de la France et l’unité de la république.

Aymeric  Merlaud : Je m’appelle Aymeric Merlaud, j’ai 23 ans, je suis étudiant à Sciences Po Paris après avoir obtenu un master en finance.  J’habite à Saint-Germain-sur-Moine. J’ai rejoint le Front National il y a peu car il m’apparait être le seul parti qui propose une vision à long terme et cohérente aux citoyens. C’est aujourd’hui le seul vrai parti de droite qui défend les valeurs telles que le travail, le mérite et le respect des institutions et de leur autorité (école, gendarmerie…).
Je fais équipe avec Danielle Duret, ancienne candidate aux élections législatives sur la circonscription. Notre différence d’âge rend notre binôme très complémentaire et enrichissant en termes de points de vue et d’idées. Cette complémentarité est aussi renforcée  grâce à nos résidences au sein des deux structures intercommunales du canton (Communauté d’agglomération du Choletais et Communauté de communes Moine-et-Sèvre).

– Pourquoi vous présentez-vous aux Départementales 2015 en Maine et Loire et quel est votre projet ?

D. Duret & A. Merlaud : La majorité départementale UMP/UDI a faux sur toute la ligne ! Leurs politiques désastreuses ont mené à une explosion de la dette du département et une augmentation continue des impôts. Les électeurs sont aujourd’hui asphyxiés par la pression fiscale à tous les niveaux. La politique départementale menace aussi sérieusement le mode de vie rural alors qu’il est un vecteur essentiel de la vitalité de notre territoire. Il faut revenir à des politiques publiques de bon sens !
Nous avons quatre priorités pour notre mandat :
–          La baisse des impôts grâces aux économies: la fraude sociale, alors que plus de la moitié du budget départemental (350 millions d’euros) est consacrée aux « solidarités », les subventions excessives ou injustifiées aux associations, le train de vie des élus, le laxisme dans la gestion des effectifs…
–          Le développement économique et l’attractivité du département : le soutien aux PME (zones d’activité départementales, attribution des marchés publics…) et la mise en valeur du patrimoine. Nous nous engageons pour une politique d’investissement soutenue sur le département pour mettre un terme à l’austérité.
–          Le soutien à la ruralité : la défense des petites agglomération négligées au profit des plus importantes malgré leur participation financière, l’incitation à l’installation des professionnels de santé en zone rurale, le soutien aux commerces de proximité, la lutte contre les projets de « communes nouvelles » qui vont faire disparaitre nos villages
–          Une action sociale plus juste et efficace : l’augmentation de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) en faveur des personnes âgées à leur domicile ou en établissements spécialisés et soutien accru aux maisons départementales des personnes handicapées (MDHP) pour faciliter les démarches et l’accès aux droits.

 – Comment comptez-vous vous démarquer des autres candidats ?
D. Duret et A. Merlaud : Nous sommes l’inverse de nos adversaires supercumulards et confortés dans leurs certitudes qui se servent de leurs mandats comme des rentes. Leur logiciel de pensée n’est pas aujourd’hui à la hauteur des enjeux auxquels fait face notre département. Parce que nous sommes les seuls à considérer que le département est une collectivité essentielle à la cohésion territoriale, nous mènerons une politique différente des autres. Des solutions existent aux problèmes auxquels notre canton est confronté !

 – Quelle sera la première mesure au niveau de votre canton que vous défendrez au Conseil Départemental une fois élu ?
D. Duret : Je réclamerai un audit sur le versement des prestations sociales dans le département. En ces temps difficiles, la lutte contre la fraude sociale doit être une priorité car certains profitent d’un système au détriment des autres, ce qui est complètement injuste.
A. Merlaud : Je suis très attaché à la qualité de vie rurale aujourd’hui gravement menacée par la fusion tous azimuts de nos villages à travers tout le département et particulièrement sur notre canton avec la possible constitution d’une « commune nouvelle » en lieu et place de l’actuelle communauté de communes moine et sèvres. Ce projet est soutenu par nos adversaires alors que nous demandons un referendum local sur cette question.
Ma première mesure sera donc de faire voter une motion solennelle pour que les élus départementaux se prononcent pour ou contre la disparition de nos villages pour les fondre dans des machines administratives infernales. Le résultat de cette motion permettra à chacun d’assumer ses responsabilités quant à l’avenir de notre ruralité face aux électeurs.

 – Si vous êtes élu, à qui allez-vous rendre visite en premier lieu sur votre canton?
D. Duret et A. Merlaud : Dans un premier temps nous entamerons une tournée de tous les conseils municipaux pour être au plus près des préoccupations municipales : aucune municipalité ne sera mise de côté !
Nous souhaitons également être des élus de proximité, disponibles au maximum pour les habitants du canton. Nous mettrons en place un site internet pour expliquer notre action au sein du conseil départemental et nous tiendrons des permanences régulières au service des habitants.

– Un souvenir, un lieu, une personne que vous affectionnez en rapport avec votre canton ?
D. Duret : J’aime beaucoup le musée de la chaussure à Saint-André-de-la-Marche, il rappelle que notre canton est historiquement une terre industrielle jouissant d’une grande vitalité économique. Il ne faut pas céder au fatalisme, une ré-industrialisation est possible sur notre territoire.
A. Merlaud : J’ai beaucoup de souvenirs ici car toute ma famille vit et est originaire du canton depuis des générations. Quand j’étais licencié de basket-ball et arbitre officiel j’ai joué dans toutes les salles de sport des communes qui composent notre canton. Les initiatives en matière sportives doivent être soutenues par le département.

 

Danielle Duret et Aymeric Merlaud sont candidats sur le canton N°18 (Saint-Macaire-en-Mauges), Front National / RBM

L’ensemble des candidats aux élections départementales en Maine-et-Loire

La nouvelle application mobile Angers Info  est en ligne sur Google Play Store  et sur les plateformes Windows, plus d’infos, de vidéos et de services.

Publié le 22/02/2015

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Comments

  • Bravo! Enfin des candidats qui semblent comprendre ce qui se passe dans le Maine-et-Loire. Le 22 mars prochain, je vote pour eux!

    Marc 22 février 2015 19 h 24 min Répondre
  • Pingback: Maine-et-Loire. Les candidats aux élections départementales. | My Angers.info

  • Je suis très tenté de voter merlaud-duret. Ayant voté FN au 1er tour, à toutes les élections depuis 30 ans. Aux 2 tours en 2002. Mais la politique générale de Marine Lepen me chagrine beaucoup.

    renoul 15 mars 2015 23 h 29 min Répondre
    • donc je ne voterai pas merlaud-duret.

      lemême 15 mars 2015 23 h 50 min Répondre
  • Je les ai croisé l’autre jour à Saint-Christophe-du-Bois, ce sont de bons candidats très sympathiques.

    Je n’ai jamais voté Front National de ma vie car j’avais peur de ce que ce parti pense et des candidats qui portaient ses couleurs.

    En ayant parlé avec eux j’ai pris conscience que le Front National avait changé. Leur programme est cohérent et je suis heureuse de voir le commentaire précédent où monsieur indique qu’il ne votera pas pour eux car si ce monsieur a toujours voté front national et qu’aujourd’hui il ne veut plus le faire c’est bien la preuve que le Front National a changé et que le binôme Aymeric Merlaud et Danielle Duret est un bon binôme. J’espère vraiment qu’ils gagneront ces élections pour changer la politique du département.

    Chantal 17 mars 2015 11 h 16 min Répondre
    • Après le commentaire de « Renoul », il y a deux jours, je suis allé faire un tour sur le site de Marine LP, puis celui de « Rassemblement Bleu Marine ».
      Ainsi, j’ai répondu.

      Je ne me retrouve pas dans son labyrinthe de relations particulières,
      ainsi que certains propos équivoques sur plusieurs sujets sensibles.
      Oui, « Chantal », autant je me retrouvais(en partie) avec Jean-Marie, autant, maintenant, avec Marine, ça ne passe mal.

      Et à propos de ces élections « départementales », de quel bord se trouve David Caron ? Entre l’extrême droite (qui n’existe plus) et l’extrême gauche ((qui n’existe plus). N’est-ce pas une gauche cachée derrière des paravents ?

      Bonne semaine de réflexions pour vous tous.

      lemême 17 mars 2015 23 h 01 min Répondre
  • Bonsoir « renoul » et « chantal », et à tous les autres qui vont consulter ce site. Il est dommage que ces derniers ne donnent pas leurs avis sur ce sujet d’importance.

    « chantal », merci de m’avoir fait refaire surface.
    D’une part, je suis allé faire un tour depuis hier sur les sites des différents candidats « Front Nat » des Mauges + sud-est du 44 (proches de nous). Ils ont tous signé la « Charte pour la Famille ».
    D’autre part, nous ne votons pas pour Marine ou un parti, mais pour des idées que nous apprécions, soutenues par certains candidats.

    Je ne vous dis pas pour qui je voterai dimanche. 2 fois, puisque j’ai une procuration.

    Comme quoi, quelques remarques d’une autre personne + qques réflexions + complètes personnelles peuvent, éventuellement faire changer d’avis.

    à qui le tour de donner son avis ?

    lemême 19 mars 2015 23 h 49 min Répondre
  • Pingback: Les résultats du premier tour des élections départementales dans le Maine-et-Loire [en direct] | My Angers.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + = 5

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.