Départementales 2015- Maine-et-Loire. Gregory Blanc et Marie-France Renou, candidats sur le canton N°7 (Angers)

Gregory Blanc et Marie-France Renou, candidats sur le canton N°7 (Angers)

Gregory Blanc et Marie-France Renou, candidats sur le canton N°7 (Angers)

Nous formons une équipe de terrain, vivant tous les 4 dans le canton où nous nous présentons, respectant un équilibre parfait entre les communes Vallée Loire Authion et celles de l’agglomération.

Grégory BLANC, 34 ans. Ingénieur de recherche dans une PME, je démissionne en 2007 pour assumer mon mandat au Département. Je suis également 1er adjoint de Trélazé (logement, emploi, économie). Engagé syndicalement puis bénévolement dans des associations trélazéennes (insertion, comité des fêtes …), j’assure actuellement la direction du PS de Maine-et-Loire : je crois à la nécessité de dépasser les dogmes et rénover des partis politiques à bout de souffle. Il faut sortir des idées nouvelles et faire du concret.

Marie-France RENOU, 58 ans. Sans étiquette.
Issue des quartiers de Belle-Beille et Monplaisir, elle habite Corné depuis 1982. Impliquée dans plusieurs associations (parents d’élèves, union sportive et culturelle de Corné, AIDAL pour la jeunesse), elle est élue municipale depuis 2001, et devient en mars 2014 maire de Corné et vice-présidente de la com’com Vallée Loire Authion (solidarité- vieillesse).
Elle est retraitée de collectivité locale, service des bâtiments.

Pourquoi vous présentez-vous aux élections départementales 2015 en Maine-et-Loire et quel est votre projet ?
Des décisions importantes vont être prises dans les 2 ans avec les réformes territoriales (fusions de communes, transferts de compétences,…).
L’Est de l’agglomération ne doit pas se contenter de discours et regarder le train passer. Il va falloir agir vite et nous sommes prêts ! Marie-France et moi travaillons depuis plusieurs mois sur ces dossiers structurants qui impacteront demain chaque habitant du canton (développement économique et lutte contre la saturation routière, déviation du Plessis-Grammoire et de la Coutardière, revitalisation du site ardoisier, simplification des démarches dépendances, agir pour la cohésion dans nos quartiers…).

Nous nous présentons à cette élection locale avec un projet concret pour notre territoire et ceux qui y vivent. Nous avons constitué notre équipe en étant tournée vers ces enjeux.

Comment comptez-vous vous démarquer des autres candidats ?
Sur 4 équipes soumises aux suffrages, Marie-France Renou est la seule candidate à pouvoir représenter le territoire Vallée Loire Authion au Département. C’est une singularité pour le moins curieuse, surtout au moment où il faut renforcer les synergies entre le département et les communes et intercommunalités. C’est ainsi.
Nous, nous sommes candidats là où nous habitons. Après, chacun fait comme il l’entend.

Quelle sera la première mesure au niveau de votre canton que vous défendrez au Conseil Départemental une fois élu ?

La révision actuelle des schémas d’urbanisme est capitale pour éviter la saturation complète, d’ici à 15 ans, de nos axes routiers, entre la future zone d’activité Océane au Nord du Plessis Grammoire, l’excroissance de Beaufort et les zones inondables en lisière de Loire. Nous réunirons les maires pour obtenir l’inscription des contournements routiers sur les documents. C’est capital pour conserver demain un territoire où il fait bon vivre, avec des accès vers les transports collectifs, une économie compétitive pour l’emploi.
Notre responsabilité est d’agir pour le long terme.

Si vous êtes élu, à qui allez-vous rendre visite en premier lieu sur votre canton?
Des visites très pratico-pratiques : les secrétaires de mairie pour remettre en place nos permanences dans chaque commune. Chaque citoyen doit savoir où et quand nous rencontrer en toute discrétion. Le débat d’idées est normal, mais pour nous, être élu local, c’est d’abord la proximité et la recherche de solutions concrètes.

Un souvenir, un lieu, une personne que vous affectionnez en rapport avec votre canton ?
Une amie pensionnaire de la maison de retraite de Trélazé. Elle a récemment fait « l’actrice » dans le cadre d’un projet intergénérationnel avec des jeunes qui avaient décrochés. C’était la première fois qu’elle montait sur scène, à près de 90 ans. Avec cette soirée théâtrale, tout était résumé ce qu’il faut faire, sur la possibilité d’innover à peu de frais. Ce sont des choses simples comme celles-là que le département devrait et doit promouvoir…

Gregory Blanc et Marie-France Renou, sont candidats sur le canton N°7 (Angers) –  Liste de rassemblement soutenue par Energie Solidaire 49 (Parti Socialiste) 

L’ensemble des candidats aux élections départementales en Maine-et-Loire

La nouvelle application mobile Angers Info  est en ligne sur Google Play Store  et sur les plateformes Windows, plus d’infos, de vidéos et de services.

Publié le 22/02/2015

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

63 − 56 =