Angers se veut vigilant avant d’affronter Guingamp ce soir.

Angers se veut vigilant avant d’affronter Guingamp samedi.

Suite au succès 3 à 0 face à Nice il y a sept jours, Angers devra faire attention à ne pas tomber dans le piège guingampais ce soir à 20h à l’occasion du match face à la lanterne rouge de Ligue 1.

Ne pas tomber dans le piège

Après une série de trois matchs gagnants, le SCO doit confirmer samedi face à Guingamp. Un match simple ? En apparence seulement. Car la lanterne rouge du classement de Ligue 1 disputera dans un peu plus d’un mois la finale de la Coupe de la Ligue face à Strasbourg. Une équipe qui pourrait faire l’objet d’un sursaut en championnat, à l’image de leur série de trois défaites consécutives en Ligue 1 stoppée mercredi face à Bordeaux. « C’est une équipe qui inspire beaucoup de respect même si elle n’a actuellement aucune réussite. Elle mérite mieux sur ses derniers matchs » confie Stéphane Moulin. « Leurs résultats ne sont pas mérités. Le classement est trompeur ! » considère-t-il. Il s’attend même à jouer le match le plus difficile de la saison. Un véritable défi auquel feront face ses joueurs : « C’est une équipe qui est dos au mur, elle n’a pas d’autres solutions que de gagner ». En effet, à cinq points du dix-huitième, Guingamp est dans une situation critique et file, pour l’instant, tout droit vers la deuxième division.

Jeu à trois défenseurs, Traoré s’habitue

Questionné sur les récents changements d’organisation dans la défense angevine, passant de quatre défenseurs à trois défenseurs et deux latéraux supplémentaires, le capitaine Ismaël Traoré admet avoir eu du mal à s’habituer au départ : « Au début ce n’était pas facile de jouer à trois défenseurs, mais maintenant on est habitués et on s’applique à jouer avec ce schéma tous ensemble » déclare le numéro 8. Un schéma qui a fait ses preuves sur les deux derniers matchs, face à Strasbourg et Nice. Si l’organisation défensive n’a pas prétexte à changer face à Guingamp, l’attaque si. Avec la blessure de Wilfried Kanga, absent quatre semaines et partenaire d’attaque de Stéphane Bahoken, Stéphane Moulin sera peut-être amené à composer avec un seul attaquant.

Pajot de retour

À noter le retour dans le groupe de Vincent Pajot. Il n’avait plus joué un match avec l’équipe pro depuis la 9e journée de Ligue 1, début octobre, face à Strasbourg.

Le groupe angevin : BUTELLE (16), BOUCHER (1) – BAMBA (25), MANCEAU (29), PAVLOVIC (4), PELLENARD (26), THOMAS (24), TRAORÉ (8) – FULGINI (10), MANGANI (5), NDOYE (17), PAJOT (6), REINE-ADELAÏDE (22), SANTAMARIA (18), TAIT (20) – BAHOKEN (19), MELALI (28), LOPEZ (9).

Publié le 23/02/2019

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Angers SCO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 14 =