Angers

Angers Habitat lance un programme d’accession à la propriété

Publié

le

Angers Habitat propose 12 000 logements locatifs sociaux sur Angers et son agglomération et en attribue environ 1300 chaque année à de nouveaux locataires. Depuis peu, sachant la demande de certains ménages d’évoluer vers le statut de propriétaire, Angers Habitat a développé quelques programmes en accession (une centaine de logements) aux côtés de la construction de nouveaux locatifs (près d’un millier en cours) pour permettre au plus grand nombre de personnes en recherche de logements, un parcours résidentiel le plus complet et le plus adapté possible.

19 logements en accession sociale sécurisée.

La résidence « Le Clos Larévellière», dont le chantier vient de démarrer, est située à deux pas de l’hyper-centre d’Angers, du centre commercial Espace Anjou et des services publics de proximité du Grand-Pigeon.

Cette petite résidence de 19 logements, composée de types 2 et de types 3 orientés plein Sud, est dotée d’équipements lui conférant une dimension de confort très contemporain : un ascenseur, un parking privatif, un balcon ou jardin pour chaque appartement, ainsi que des matériaux nobles dans les pièces de vie (parquet, carrelage grès cérame, …). Tous les appartements sont prêts à vivre.

Le prix attractif, « un appartement pour moins de 100 000 € », peut amener certains acquéreurs à rembourser l’équivalent d’une mensualité proche d’un loyer, soit 519 € / mois.

Sylvie Mouchard a découvert le programme de ces 19 petits logements neufs dans le Journal d’Angers Habitat en juin 2010. « Déjà locataire du centre-ville, je voulais rester à proximité des commerces et des services. Cet ensemble me convient tout à fait : équipé d’ascenseur, avec une entrée directe et facile d’accès. De plus, les logements sont adaptables au handicap, ça m’a motivée. Je recherchais un nouvel appartement dans un environnement tranquille, bien desservi par les bus. A moins de 100 000 euros, ça a été une vraie occasion pour moi : avec l’évolution des prix, la mensualité fixe de remboursement devient avantageuse, au final proche d’un loyer. De plus, j’ai bénéficié de subventions de la Ville, d’Angers Loire Métropole, d’un Prêt à Taux zéro, et d’une TVA à 5,5% : cela rend le prix total très attractif. J’ai eu le choix entre plusieurs banques. Ça a très bien fonctionné pour monter le financement. »

 

 

 

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

86 + = 89